Les autorités rejettent une recommandation de M’rabih

Nous  apprenons de sources bien informées, que le gouvernement mauritanien vient de rejeter les recommandations de M’rabih Rabou Ould  Cheikh Elweli, l’administrateur chargé de l’état civil et des documents sécurisés, qui enjoignait aux gérants de boutiques Emel de ne vendre  qu’aux citoyens recensés.

 M’rabih Rabou qui viserait à accélérer le recensement des populations,  quitte  à employer des moyens peu orthodoxes,   n’a cessé de susciter des polémiques par ses instructions  souvent peu étudiées.

Récemment, il a donné instructions aux banques, PTT et autres institutions financières, de ne plus servir leurs clients sur la base de l’ancienne pièce d’identité.

De nombreux citoyens pâtissent suite à cette  décision. Vatimetou Mint Ahmed ne dira pas le contraire. La banque a refusé  de lui verser le salaire de son mari qui est a l’étranger sous le prétexte que Vatimetou s’est présentée non pas une nouvelle  mais une ancienne pièce d’identité. Et comme un malheur n’arrive jamais seul Vatimetou n’arrive pas à se recenser  parce que l’état civil exige le recensement de ses parents qui ne sont pas encore recensés.

Les Mauritaniens de l’étranger également ne sont guère épargnés par le zèle de M’rabih. En effet dans certaines ambassades de Mauritanie,  il semblerait bien qu’ en matière de recensement, les  représentants «plénipotentiaires» désignés par M’rabih font la pluie et le beau.

Source : Taqadoumy


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind