Les autorités répriment une marche pacifique d’IRA-Mauritanie à Nouakchott

marche pacifique d’IRA-MauritanieLes autorités ont une fois de plus sévi aujourd’hui contre les militantes et militants d’IRA-Mauritanie. N’ayant fait qu’user de leur droit à manifester ; ils ont pourtant été violemment réprimés et plusieurs d’entre eux, Abdallahi Abou Diop, Bounas Hmeyda, Leila Ahmed (épouse du président Biram Dah Abeid) Coumba Ndaw, Mohamed Lehbouss et Mahmoud Malick, gravement blessés, ont été admis aux urgences de l’hôpital de Nouakchott.

En effet, IRA-Mauritanie, comme à l’accoutumé, a organisé ce lundi 29 février  une marche réclamant la libération de leurs présidents Biram Dah Abeid et Brahim Bilal Ramdhane injustement incarcérés depuis plus de 15 mois. Les autorités ont été fortement irritées par la grande mobilisation des militants qui ont ainsi tenu à exprimer leur attachement aux leaders emprisonnés et leur rejet des manipulations orchestrées par le système.

Reportage en images

Reportage en images2

Reportage en images5

Reportage en images4

Reportage en images3 Reportage en images1

Nouakchott le 29/2/2016           La commission de communication

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge