Les Bleus prennent une claque – Débrief et NOTES des joueurs (France 1-3 Brésil)

QaoUXCqL’équipe de France s’est logiquement inclinée face au Brésil (1-3) en amical sur sa pelouse du Stade de France, ce jeudi soir. Les Bleus n’ont jamais réellement fait le poids dans le jeu face à une Seleçao disciplinée et techniquement supérieure.
«Et 1, et 2, et 3-0…» Si le public du Stade de France se montrait un brin chambreur au moment du coup d’envoi de ce match amical France – Brésil, les supporters français n’avaient plus le même sourire au coup de sifflet final. Surtout que les trois buts sont du côté brésilien avec une défaite 1-3 des Bleus. La première depuis le quart de finale de Coupe du monde perdu face à l’Allemagne. Et elle est logique. Varane réveille les Bleus Rapidement privés de ballon, les Bleus sont entrés très timidement dans cette rencontre. C’est toutefois Benzema qui se procurait la plus grosse occasion sur un coup de pied arrêté, mais la tête de l’attaquant tricolore était repoussée d’une superbe parade par Jefferson. Les Brésiliens continuaient ensuite de tenir le ballon et Mandanda devait à son tour s’illustrer sur un tir de Neymar. Dans la foulée, Varane profitait de la faiblesse adverse sur coup de pied arrêté pour marquer d’une tête sur un corner tiré par Valbuena (1-0, 21e). Oscar récompense le Brésil Après cette ouverture du score, les Tricolores semblaient plus inspirés, mais cela ne durait pas. Loin d’être abattue par ce but, la Seleçao continuait de faire tourner le ballon et égalisait avant la pause par Oscar, qui glissait le ballon entre les jambes de Mandanda (1-1, 40e). Une égalisation loin d’être imméritée au vu de la domination brésilienne au cours de 45 premières minutes assez ternes. La France ne montrait pas grand-chose dans le jeu face à une équipe du Brésil disciplinée et sans réelle folie. La Seleçao assomme la France En seconde période, le Brésil conservait le contrôle du ballon et s’offrait quelques situations chaudes devant le but de Mandanda. Puis Neymar profitait d’un bon travail de Willian pour s’en aller battre le gardien français d’une frappe du gauche puissante dans la lucarne (1-2, 57e). Derrière, les hommes de Didier Deschamps réagissaient mais Sissoko et Benzema gâchaient deux belles opportunités. Et alors que la France dominait sur coups de pied arrêtés dans cette rencontre, Luiz Gustavo creusait l’écart de la tête sur corner (1-3, 69e)… Première pour Fekir Deschamps faisait alors entrer Fekir, tout proche d’inscrire son premier but pour sa première sélection sur une frappe à l’entrée de la surface – et sifflé par le Stade de France… -, Kondogbia, Payet et Giroud, mais les Bleus ne parvenaient pas à bouger une solide défense brésilienne et le score n’évoluait plus. Le Brésil poursuit sa quête vers le renouveau avec un septième succès en sept matchs depuis le désastre du Mondial 2014. Pour la France, c’est un sacré rappel à l’ordre, et les joueurs de Didier Deschamps devront tenter de se rassurer contre le Danemark dimanche. La note du match : 5,5/10 On est loin d’avoir assisté à un grand match malgré les quatre buts inscrits. Le Brésil n’a plus vraiment de folie, mais il faudra s’y faire avec Dunga. En revanche, la discipline de cette Seleçao et le réalisme de ses joueurs offensifs ont suffi pour s’imposer face à des Français trop timorés. Les buts : – Sur un corner tiré par Valbuena, Varane s’impose dans son duel avec Miranda et envoie un coup de tête puissant dans les filets adverses, faisant tomber Evra au passage (1-0, 21e). – Sollicité par Oscar pour un une-deux, Firmino résiste au retour de Matuidi et ressert son coéquipier dans la surface. Le joueur de Chelsea reprend d’une frappe en bout de course et glisse le ballon entre les jambes de Mandanda (1-1, 40e) – Willian résiste à Evra plein axe aux 25 mètres et trouve Neymar sur le côté gauche de la surface. Seul, le capitaine brésilien a tout le temps d’ajuster Mandanda d’une frappe lourde dans la lucarne (1-2, 57e). – Sur un corner frappé par Willian, Luiz Gustavo arrive totalement démarqué et bat Mandanda d’une tête dans le petit filet gauche (1-3, 69e). Les NOTES des joueurs : Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur. L’homme du match : Willian (7/10) L’ailier de Chelsea a régulièrement fait la différence par ses accélérations et ses transmissions. Très remuant, il enrhume Evra avant de servir Neymar sur le deuxième but brésilien, puis il dépose le ballon sur la tête de Luiz Gustavo pour le troisième. Décisif ! FRANCE : Steve Mandanda (5) : titularisé en l’absence de Lloris, le gardien marseillais prend trois buts ce soir. Il aurait peut-être pu faire mieux sur les deux premiers, mais il a tout de même longtemps préservé les espoirs français en se couchant parfaitement sur les tentatives de Neymar, Firmino, Luiz Gustavo, Oscar, Willian. Mais quand on n’est pas aidé par sa défense… Bacary Sagna (3) : au marquage de Neymar, le latéral droit de Manchester City a plutôt bien démarré son match en empêchant le Brésilien de prendre son couloir. Mais il est devancé par Oscar sur l’égalisation brésilienne, puis il est totalement absent sur le deuxième but brésilien. Offensivement, il s’est montré peu adroit sur ses (très) rares montées. Raphaël Varane (4) : sa rencontre avait bien débuté avec le premier but de la partie. Mais le défenseur central du Real Madrid a confirmé ses difficultés actuelles, en prenant un petit pont sur l’égalisation d’Oscar, puis en laissant Neymar partir dans son dos sur le but du Barcelonais. Mamadou Sakho (3,5) : l’ancien Parisien manque de temps jeu à Liverpool, et cela se voit. Il a eu du mal à entrer dans son match en affichant un manque flagrant de sérénité dans ses contrôles de balle et ses interventions. Il n’affiche plus cette impression de puissance dans les duels. Patrice Evra (3) : malgré quelques montées une fois la France menée 1-3, le latéral de la Juventus Turin s’est montré discret offensivement. Et défensivement aussi face aux accélérations de Willian, qui l’enrhume magistralement sur le deuxième but brésilien. Moussa Sissoko (3,5) : un match à oublier pour le milieu de Newcastle. Pris physiquement par les milieux brésiliens et incapable de faire la différence dans l’entrejeu. Il n’a pas fait oublier Pogba. Remplacé à la 73e par Geoffrey Kondogbia (non noté). Morgan Schneiderlin (5) : le seul des trois milieux de terrain français à avoir mis de l’impact dans les duels. Le milieu de Southampton a réalisé plusieurs bonnes interventions dans les pieds brésiliens et rend une copie correcte. Blaise Matuidi (4) : le milieu du PSG n’a pas ménagé ses efforts mais il n’a pas eu son rendement habituel. Peu présent à la récupération, il n’a aussi jamais réussi à se projeter vers l’avant pour aider ses attaquants. Il est battu physiquement par Firmino sur l’égalisation d’Oscar. Remplacé à la 84e par Olivier Giroud (non noté). Mathieu Valbuena (4,5) : le meneur de jeu du Dinamo Moscou s’est montré précieux sur coup de pied arrêté et son corner amène le but de Varane. Dans le jeu, il a eu plus de mal à faire la différence, même si son centre pour Benzema est gâché par l’attaquant français. Remplacé à la 81e par Dimitri Payet (non noté). Karim Benzema (4) : capitaine du soir, l’attaquant du Real Madrid n’a pas beaucoup eu l’occasion de briller dans ce match. Il a eu tendance à beaucoup redescendre en première période pour toucher quelques ballons. Peu en réussite, il voit sa tête repoussée par Jefferson en début de match, puis rate une grosse occasion à l’heure de jeu. Antoine Griezmann (3) : contrairement à ses récentes sorties avec les Bleus, l’attaquant de l’Atletico Madrid est passé à côté de son match. Trop d’imprécision technique dans ses dribbles et ses transmissions. Hormis sur une bonne frappe en seconde période, il n’a pas montré grand-chose. Remplacé à la 74e par Nabil Fekir (non noté), qui fêtait sa première sélection et n’est pas loin de marquer sur une bonne frappe à l’entrée de la surface. Il a aussi eu le droit à quelques sifflets du Stade de France… BRESIL : Jefferson (7) : le gardien brésilien a réalisé un bon match. Une belle parade sur une tête de Benzema, puis un arrêt face à Sissoko et une claquette sur une frappe de Griezmann. Danilo (6) : on avait l’habitude de voir les latéraux brésiliens jouer comme ailiers, cela n’a pas du tout été le cas ce soir. Rarement dans la moitié de terrain adverse, le défenseur de Porto s’est contenté de défendre et il l’a bien fait. Thiago Silva (7) : à l’image de ses récentes sorties avec le PSG, le défenseur brésilien a encore effectué un match impeccable. Très propre dans ses interventions, bien placé et solide dans les duels, il n’a pas laissé d’espaces aux attaquants tricolores. Joao Miranda (5) : il a vécu un match plus compliqué que son compère en charnière centrale. Il est notamment battu par Varane sur l’ouverture du score française. Filipe Luis (6) : comme Danilo, le latéral de Chelsea s’est surtout contenté de bien défendre. Les Français ont rarement réussi à passer dans son couloir. Willian (7) : lire le commentaire ci-dessus. Remplacé à la 83e par Douglas Costa (non noté). Luiz Gustavo (6) : il a étouffé les milieux français avec son pressing constant et son impact dans les duels. Il est récompensé par un but de la tête sur corner. Remplacé à la 90e par Fernandinho (non noté). Elias (5,5) : il a bien participé au pressing avec Luiz Gustavo et s’est contenté des tâches défensives. Un match sérieux. Oscar (6,5) : ce n’était pas le Brésilien le plus en vue en début de match, mais il a su être présent au bon moment pour égaliser. Ensuite, il a fait la différence par sa technique et il délivre une passe décisive pour Luiz Gustavo. Remplacé à la 86e par Souza (non noté). Neymar (7) : Pelé a beau dire qu’il ne le remplacera pas, Neymar confirme encore son importance dans cette Seleçao. Auteur de son 43e but en 60 sélections à seulement 23 ans, l’attaquant du FC Barcelone a encore fait parler sa technique pour provoquer balle au pied et faire des différences sur ses accélérations face aux défenseurs français. Roberto Firmino (6) : pour sa troisième sélection, l’attaquant d’Hoffenheim a su saisir sa chance alors que la Seleçao cherche toujours son numéro 9. Il sert parfaitement Oscar sur l’égalisation brésilienne et il s’est montré adroit sur ses frappes puissantes. Remplacé à la 87e par Luiz Adriano (non noté). Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique « commentaires » ci-dessous !
Source: maxifoot
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge