Les chambres de commerce de Mauritanie et de Marseille lancent un projet de compagnonnage consulaire

convention_chambres_de_com_rim-marseilleALAKHBAR: La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie (CCIAM) et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Marseille Provence ont lancé un projet de compagnonnage consulaire, samedi 11 avril à Nouakchott.

Les présidents des deux chambres ont procédé à la signature marquant ce lancement.

Le projet repose sur trois axes majeurs : « développement des services d’appui aux entreprises, développement des services en formation professionnelle et renforcement des capacités du Management en mode projet. »

L’objectif est de « renforcer l’opérationnalité de la CCIAM comme organisation intermédiaire pour lui permettre de diversifier et d’améliorer ses services dédiés aux très petites entreprises et aux petites et moyennes entreprises (TPE- PME). »

Les deux chambres se sont inscrites dans la perspective de la convention de partenariat signée en février 2015 entre la conférence permanente des chambres de commerce consulaires africaines et francophones et l’Agence Française de Développement (AFD).

Il s’agit d’un partenariat pluriannuel, pour une durée de trois ans, avec un montant global de 2,4 millions d’euros. Il porte sur un projet de compagnonnage consulaire pour le développement économique de six pays d’Afrique subsaharienne (Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Gabo, Guinée, le Gongo Brazzaville et la Mauritanie.)

Ont assisté à la signature les ministres mauritaniens des affaires économiques et du développement et du commerce, de l’industrie et du tourisme. Il y avait leur homologue français des Finances l’économie ainsi que l’ambassadeur de France en Mauritanie.

Les autorités de l’Agence Française de Développement (AFD) et de la Zone Franche de Nouadhibou tout comme le Patronnant mauritanien.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge