Les citoyens sont inquiets et doutent même de la qualité de l’eau produite suite à ses couleurs et odeurs

Haimeda_Magha_002 (1)Il s’agit d’un système de distribution d’eau d’alimentation (eau potable) que nous abordons et dont la gestion est confiée à la SNDE (Société Nationale de Distribution de l’Eau).

Ce système de distribution qui prend sa source à partir de deux barrages de retenue d’eau doit logiquement avoir des installations appropriées pouvant généralement assurer quelques opérations indispensables liées au processus de traitement afin que les eaux puissent être débarrassées de certaines impuretés avant d’être stockées dans les réservoirs du château d’eau.

Mais il faut tout d’abord préciser que la source d’alimentation se trouve dans une zone agricole où l’utilisation de nitrates et de certains pesticides (produits de protection des plantes) est couramment utilisée, et les eaux qui varient fortement suivant leurs origines, qu’elles soient souterraines ou de surface, sont à court ou à long terme vulnérables aux pollutions.

Ceci devra donc obliger les différents responsables et professionnels du secteur à bien comprendre que l’eau, source de vie (cette « denrée » rare, indispensable à la vie et constituant 70% du poids du corps humain), doit être produite en satisfaisant impérativement à certaines normes légales de potabilité dune part.

D’autre part, nous devons accepter qu’il soit aussi du devoir du citoyen d’exiger qu’on lui livre, et perpétuellement, une eau potable qui satisfait aux exigences les plus sévères.

Maintenant, à partir de ce que nous venions tout juste d’énoncer ou formuler, et, au vu et au su de tout le monde, voilà ce que nous constatons depuis quelques jours au sein de plusieurs foyers : sans exagération aucune, on retrouve des citoyens inquiets et qui doutent même de la qualité de l’eau produite suite à ses couleurs et odeurs. On dirait une dégradation de l’eau après une longue stagnation dans les conduites, ou l’effet d’une eau agressive sur les conduites, etc.

Mais, face à cette situation que nous trouvons inquiétante, quelle attitude fallait-il observer ? Dénoncer dans le but de sensibiliser les autorités compétentes, les responsables et professionnels locaux de la SNDE sur la qualité de l’eau produite, ou continuer à se taire et jusqu’à quand ?

Pour notre part, et en notre qualité de citoyen ordinaire (lambda), nous tenons à adresser aux autorités compétentes un message d’angoisse pouvant traduire le sentiment d’une population qui se considère pratiquement laissée à l’abandon.

Un message synonyme d’un signal de détresse pour que les autorités compétentes viennent au secours d’une cité mal représentée au sommet de la pyramide d’une part, et mal défendue par une population qui, majoritairement, ne sait ni son droit et encore moins son devoir.

Bien entendu, nous lançons un appel à l’endroit des autorités compétentes (Mr. Le wali, surtout) et aux responsables de la structure concernée pour que les mesures nécessaires visant un rétablissement normal du système de distribution d’eau (eau potable) au niveau de la ville de Rosso soient prises le plus rapidement possible.

Cordialement.

Haimeda Ould Magha
Tél : 47511073 / 22757715

Source : Haimeda Magha

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge