Les coulisses du procès des militants d’IRA

des militants d’IRA«C’est ça la justice, c’est ça l’égalité devant la loi, l’impartialité, l’équité et le respect du droit !».
Ce sont les mots que Dr Saad Ould Louleid prononça à l’endroit d’Ahmed Vall Ould Lezgham qui venait de le condamner lui et deux autres militants d’IRA, à 1 an avec sursis.
C’était au cœur de l’audience du Jeudi 12 Mars dernier alors que les militants de l’organisation antiesclavagiste laissaient exploser leur joie devant le parvis du Palais de Justice de Nouakchott à l’annonce du verdict. La Chambre Correctionnelle s’était vite retirée à la fin de l’audience.
Plusieurs personnes qui remerciaient le Magistrat pour sa clairvoyance seront rabrouées et menacées d’emprisonnement par le Magistrat qui finit par fermer sa porte. Les 20 avocats de la défense qui avaient défendu les militants des droits de l’homme s’échangèrent des congratulations.
Me Bah Ould M’bareck qui faisait partie du collectif de défense de préciser à l’endroit de ceux qui voulaient remercier Lezgham, de souligner que le Magistrat a pris trois semaines pour étudier le dossier après la première audience. Et il a donné son verdict et ne veut pas qu’on le remercie pour ça, car c’est presqu’une insulte pour lui. Il estime, selon l’avocat, avoir dit le droit et rien que le droit dans cette affaire.

Abou Cissé

Source : Abou Cissé

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge