Les Cubains peuvent désormais voyager à l’étranger depuis minuit

Les Cubains ont désormais le droit de voyager à l’étranger depuis ce lundi 00H00 (05H00 GMT) en vertu d’une réforme de la loi migratoire mise en place par le président Raul Castro.

Cette réforme, très attendue par la population, autorise tout Cubain de plus de 18 ans à se rendre à l’étranger s’il est muni d’un passeport en règle.

« A partir du 14 janvier, toutes les personnes de plus de 18 ans seront en mesure de voyager » hors de l’île, avait déclaré à la télévision cubaine le colonel Lamberto Fraga, un des responsables ses services d’immigration.

Les mineurs peuvent également sortir du pays à condition de disposer d’autorisations notariées de leurs parents ou tuteurs.

La loi devrait bénéficier particulièrement aux quelque deux millions de Cubains qui vivent à l’étranger – dont 80% aux Etats-Unis, essentiellement en Floride – ainsi qu’aux sportifs et professionnels qui ont fait défection lors de leur tournées ou missions à l’étranger.

Depuis les années 60, les Cubains désirant quitter l’île devaient solliciter une « carte blanche » et présenter une lettre d’invitation de l’étranger, où ils ne pouvaient rester plus de 11 mois, sous peine de voir leurs biens confisqués et être considérés comme des expatriés définitifs, généralement sans possibilité de retour.

 

Atlasinfo

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind