Les deux bandits Chekh Ould Dedew et son disciple Jemal Ould Mansour ont touché le fond

dedew-jamil
Les deux bandits Chekh Ould Dedew et son disciple Jemal Ould Mansour ont touché le fond ; entrainant un fédéral de l’UFD/ERE Nouvelle dans leur merde…….
Je disais que la foi en islam ne va jamais avec argent, sexe, drogue et pouvoir n’est ce pas ?
Les masques sont tombés, le fornicateur chef de gang des barbus, Cheikh Ould Dedew et ses disciples de Tawassoul sont les profanateurs du livre saint Coran dans une petite mosquée à Nouakchott dans le but d’inciter la population à foutre le désordre  afin de renverser le pouvoir du fou faux général Aziz. Ils avaient essayé en vain d’amadouer les écoliers de force, lycéens et universités en vain, ils avaient même pris la stratégie de caillassage des écoliers pour les obliger à manifester avec eux. Ils se sont résolus à vandaliser le saint livre du coran pour toucher la fibre sensibilité des croyants en offensant leur foi. L’effet est immédiat, des manifestations qui ont conduit la mort du jeune Ahmed Ould Hamoud. Jemil Ould Mansour ne peut rien refuser au voyou chef de gang Cheikh Ould Dedew, l’homme est le banquier  du parti qu’il dirige, il est à la tête d’une grosse fortune issue de la mafia religieuse et blanchiment  de l’argent de la drogue. Se sont des hommes sans foi ni loi, tous les moyens sont bons pour arriver au pouvoir ; pour eux pourvu que le sacret soit bien gardé mais cela ne  passera sans compter sur imam  barbus acculé. Malheureusement, le pouvoir les a ouvert tous les canaux pour enchérir sur l’islam en cherchant à décapiter tout individu qui ne se plie pas à leur désir en   les faisant allégeance totale.  C’était le cas avec  Biram Dah Ould Abeid, lorsqu’IRA-Mauritanie avait décidé d’incinérer les livres codes négriers qui légitiment la fornication et l’esclavage en Mauritanie depuis des siècles durant. Ils ont utilité la même procédure avec leurs medias qu’ils contrôlent,  qui ont aussitôt exhibés des fausses informations sur leur site « Alakhbar Info » criant « Biram commet un autodafé en brulant le coran » alors que  le livre en question n’a jamais été tiré du coran ni de la sunna du prophète.  C’était juste un livre écrit par un negrophobe  imam égyptien d’ailleurs  interdit  à l’enseignement depuis des siècles en Egypte sa terre natale suite aux écrits obscurantistes, négationnistes qui autorisent l’esclavage dans la barbarie la plus inhumaine qui ne scie pas avec la réalité de l’islam. Pour continuer à perpétrer l’esclavage, les imams Mauritaniens adoptent l’enseignement de se livre en le hissant carrément au niveau sacré de la charia islamique. Aujourd’hui, toujours les mêmes sites en arabe et français, leur pesticide site Alakhbar vient de jeter dans les couloirs de la mort un jeune ingénieur au nom de Mohamed Ould Mkheitir  l’accusant de « blasphème » sur le prophète alors qu’il n’en ait rien du tout.  Maintenant que leur culpabilité est indiscutable puisque le gamin dont on nous présente comme le témoin « oculaire » de la scène du crime de la pronation du livre saint coran n’est autre que le fils de l’mam de la mosquée dans laquelle l’odieux crime a été commis ; qui est en état d’arrestation  a tout avoué pour éviter à son fils la prison. Nous demandons qu’il ait des manifestations gigantesques dans tout le pays pour demander l’application de la Charia sur Cheikh Ould Dedew et son disciple Jemil Ould Mansour « l’enchouri » après avoir profané le livre saint du coran. Certes c’est bien d’avoir mis fin à leur bisness très lucratif mais il faudra appliquer la charia sur eux aussi sinon pourquoi l’avoir demandé pour Biram le hartani et Mkheitir le forgeron en épargnant ces deux vrais profanateurs du saint livre qui sont des maures blancs : Cheikh Ould Dedew et Jemil Ould Mansour?
Diko hanoune
Publié par 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge