Les enseignants et professeurs contractuels continuent de protester

contractuLa coordination des enseignants et professeurs contractuels a poursuivi mardi son mouvement de protestation par un sit-in devant la présidence pour demander le recrutement de ses membres, conformément à l’engagement donné en septembre 2015 par le président de la république.

Il s’agit de la deuxième manifestation de cette coordination depuis le début de la nouvelle année scolaire 2016-2017, et la coordination estime à des dizaines le nombre d’enseignants à y avoir participé.
Les participants portaient des banderoles qui réclamaient le recrutement de ces enseignants et professeurs comme l’avait promis le chef de l’état, la revalorisation du métier de l’enseignant et à combler le déficit en matière de personnel pédagogique.

Dans un communiqué de presse, les manifestants dénoncent l’intervention musclée de la police qui a dispersé le sit-in et confisqué les banderoles.

La coordination s’est étonnée des agissements de la police, dès l’instant où s’agissait simplement d’une protestation pacifique pour réclamer des droits de la part des contractuels de l’enseignement.

Elle a enfin réaffirmé que la majorité des établissements scolaires au niveau national n’ont pas encore entamé l’année scolaire en l’absence des enseignants et professeurs contractuels au nombre de 3900 selon elle.

Source: Saharamédias

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge