Les Etas Unis appellent à soutenir Biram Dah Abeid dans son combat pour éradiquer l’esclavage en Mauritanie

Biram-aeroport de nktt 27-12-2013Après l’ONU dans son ensemble, l’Union Européenne, les Etats européens, les ONGs internationales, voici que les Etats Unis d’Amérique affichent leur reconnaissance du combat de l’Initiative pour la Résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) et appellent à soutenir la lutte de son président Biram Abeid Dah pour éradiquer l’esclavage en Mauritanie.

C’est ce qu’a exprimé l’ambassadeur permanent de ce pays auprès des Nations Unies dans son allocution prononcée à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Homme.

Biram Dah Abeid, Lauréat du Prix de l’ONU 2013 pour les Droits de l’Homme rentre demain, vendredi 27 décembre à Nouakchott après une longue tournée qui l’a amené dans différents Etats d’Amérique et notamment à New York où il a reçu, au siège de l’ONU, le prestigieux prix.

IRA appelle l’ensemble des habitants de Nouakchott à venir accueillir l’un des rares Africains (après Nelson Mandela et Taha Hussein) à avoir reçu ce prix. L’accueil démarrera à 14 heures et demi devant l’aéroport de Nouakchott.

La Commission de Communication le jeudi 26 décembre 2013

——————————Déclaration de Son Excellence Samanta Power,
Ambassadrice permanente des Etats Unis auprès de l’ONU,
prononcée le 10 décembre 2013 à l’occasion de la
journée internationale des droits de l’homme
(cliquer ICI pour le texte original)

En cette journée internationale des droits humains, nous souhaitons nous remémorer ce que nous avons signé et pourquoi nous l’avions signé. Pourquoi le monde entier avait-il décidé de consacrer le principe selon lequel « les hommes naissent libres et égaux en droits et en dignité »?

Au moment où nous célébrons cette journée internationale des droits de l’homme et où nous nous rappelons des terribles événements qui avaient poussé le monde entier à signer cette déclaration, nous sommes obligés de reconnaitre que les intentions portées par ce geste continuent à être trahies tous les jours.

- les droits humains sont les droits des filles indiennes de ne pas être victimes de viols collectifs, des Syriens victimes de snipers et d’attaques de missiles  » SCUD « , des gens en République Centrafricaine qui sont massacrés aux machettes. Ce sont aussi les droits fondamentaux de libre expression de la société civile chinoise, de liberté de conscience des prisonniers politiques en Burma ainsi que les droits des tous les Américains, indépendamment de leur origine, couleur de la peau ou orientation sexuelle, à être traités sur un pied d’égalité.

En saisissant cette occasion pour se rappeler les malheurs et les injustices que nous affrontons dans ce monde, nous ne pouvons omettre de citer ceux qui se battent pour concrétiser les promesses de la Déclaration Universelle.

Des personnes comme Biram Dah Adeid, l’un des descendants d’anciens esclaves qui lutte pour éradiquer l’esclavage en Mauritanie, comme Liisa Kauppinen qui défend les droits des malentendants et de toutes les personnes souffrant de handicaps spécifiques, comme Malala Yousafzai, cette jeune Pakistanaise qui s’est élevée contre les Talibans et a ainsi changé le monde, ces personnes remarquables qui viennent d’être distinguées par le Prix de l’ONU 2013 pour les droits de l’homme, constituent un échantillon de ceux qui luttent tous les jours pour la défense de la dignité humaine.

Aujourd’hui, cinquante ans après la signature de la Déclaration Universelle, nous renouvelons notre engagement à nous consacrer à la défense de cette cause essentielle.

Samanta Power
Ambassadrice Permanente des Etats Unis auprès des Nations Unies
New York 10 Décembre 2013

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge