Les étrangers doivent payer en CFA pour entrer en Mauritanie par GZEMALC

attest-acces-mauritanieLes autorités frontalières mauritaniennes se basent sur le Francs CFA et non sur l’Ouguiya, la monnaie nationale, pour établir l’«Attestation d’enrôlement » au point de passage GZEMALC.

Pour obtenir cette attestation, qui donne accès au territoire mauritanien, les étrangers, venant du Mali, doivent payer les 500 francs CFA (300 Ouguiyas) mentionnés sur le document.

« Mais contrairement à ce que préconise le document les étrangers sont exigés  de payer 3.000 Ouguiyas, (dix fois la somme requise)  avant d’obtenir le document« , a confié un de ces étrangers à Alakhbar.

Des données sont effacées du document pour préserver l’anonymat du détenteur

Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge