Les experts préconisent la mise en place d’un programme national de prévention des maladies cardio-vasculaires

cardiologie congrès  de la société mauritanienneAu terme du 5e congrès  de la société mauritanienne de cardiologie tenu, du 31 octobre au 1er novembre, à Nouakchott, les experts mauritaniens  et leurs homologues étrangers  ont préconisé la mise en place d’un programme national de prévention des maladies cardiovasculaires, notamment le rhumatisme articulaire aigu qui constitue, à leur avis un fléau de santé publique en Mauritanie.

Tout  en se félicitant des efforts  des pouvoirs publics  pour  doter le pays d’infrastructures  sanitaires performantes, notamment la création d’un nouveau centre de cardiologie,  les experts  invitent le département de la santé à  accompagner  financièrement, du moins pour ses premières pas, le nouveau  centre  afin d’en faire une référence au niveau  sous-régional pour la chirurgie cardiovasculaire, cause la plus fréquente des évacuations vers l’étranger. Les  experts cardiologues estiment que pour  atteindre ses objectifs,  la SMAC a besoin du soutien de l’État.

Les experts ont salué  également la création d’une assurance maladie universelle qui constitue, à leurs yeux le meilleur moyen de faire accéder les populations aux soins  et un support aux financements de prestations très coûteuses, particulièrement  en chirurgie cardio-vasculaire.

 Les experts ont enfin préconisé  la tenue de congrès réguliers, d’ateliers bisannuels, de congrès afro-maghrébins de cardiologie   pour favoriser  un  échange fructueux   d’expériences  africaines, Maghrébines et méditerranéennes…

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge