Les filles de ménage roulent pour le travail journalier


Pour mettre fin aux « sévices » que leur font subir leurs employeuses, les filles de ménage ou bonnes veulent changer leurs modes de recrutement. Ces recrutements qui se font par entente directe les exposent à toutes les formes « d’exploitations » dans les maisons, selon des témoignages recueillis par nos confrères de la Rfm.

 

Souvent regroupées au rond-point de Liberté VI à Dakar, ces employées domestiques disent vouloir se faire enrôler pour la durée « d’une journée ». Certaines pensent que ceci sera également rentable pour les patronnes qui parfois « n’ont pas beaucoup de ménages à faire » et pour elles, ce serait plus simple de trouver du travail et d’éviter « d’être des personnes à tout faire ».

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge