Les forces françaises détiennent plus de 150 dépouilles dont une majorité de Mauritaniens


Des pays occidentaux, arabes et maghrébins ont commencé à collaborer avec les services de sécurité français pour déterminer l’identité de dizaines de morts au sein d’Al Qaeda au Maghreb Islamique Arabe (AQMI), du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest (MUJAO et d’Ansar Eddine.

MALI-militaires-francais-au-nord-de-gaoDans ce cadre, le journal algérien, Al Khabar, citant des sources sécuritaires de haut niveau, a indiqué que les forces françaises détiennent plus de 150 dépouilles appartenant à des combattants de diverses nationalités mais à majorité mauritanienne, le reste appartenant à 12 autres pays africains, occidentaux et arabes.

Des pays, dont le Maroc et la Tunisie, auraient déjà entrepris des examens d’ADN sur des proches d’islamistes tués en vue de les identifier.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge