Les mauritaniennes s’engagent pour une justice climatique

MaimounaRimweb.Net: Au face à « la réalité » de la présence du changement climatique les mauritaniennes lancent une sonnette d’alarme pour promouvoir leur rôle dans la lutte contre ce phenomène.
Ainsi à travers, le débat de l’Action des mauritaniennes pour une justice climatique tenue le 21 novembre à l’institut français de Mauritanie(IFM) à travers un appel vidéo de femmes influentes , et un panel de militantes comme Maimouna Mint Saleck, Présidente de l’ONG Biodivercités, Fatma El Kory Présidente de MauriFemme http://www.maurifemme.org/entre autre. Ainsi pour l’initiatrice de cette mobilisation  Houleye Kane de Rim Youth Movement Climate(RYMC), cette action prône l’amélioration de la compréhension du changement climatique, la vulgarisation de la dimension environnement dans les politiques de développement, ajoutant que « les femmes subissent de plein fouet le changement climatique(CC).
La promotrice de maurifemme a rappelé qu’il nya pas « de solutions climatiques sans les femmes » proposant la vulgarisation de « l’infoclimat ». Face à « la menace » du changement climatique sur Nouakchott, Maimouna S. coordinatrice du débat planétaire tenue le 6juin dernier à Noaukchott,  estime que « notre ville mérite un élan ». Tidiane Diagana architecte urbaniste et réalisateur du film documentaire « Nouakchott surgit de sable » plaide pour « l’action », une façon peut être de « changer les catastrophes en opportunité » comme le recommandent certains.
Au cours de cette soirée verte, la promotrice de ce projet par ailleurs membre du Club des Jeunes Journalistes (CJJ) a plaidé en faveur de la mise en place d’un réseau des femmes mauritaniennes pour la justice climatique.
Awa Seydou Traoré
 
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge