Les ministres de la Culture et de l’Enseignement supérieur commentent les résultats du Conseil des ministres

ministres de la Culture et de l'EnseignementLe ministre de la Culture et de l’Artisanat, Porte-parole du gouvernement, Dr Mohamed Lemine Ould Cheikh et le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Dr Sidi Ould Salem, ont commenté, jeudi soir, les résultats du Conseil des ministres.
Le Porte-parole du gouvernement a indiqué que le conseil des ministres a examiné et adopté un ensemble de projets de décrets et de communications, dont un projet de décret portant création de l’université de Nouakchott AL Aasriya et fixant les règles de son organisation et et de son fonctionnement.
Dans sa réponse à une question relative à un rapport évoquant l’existence d’une pauvreté extrême en Mauritanie, il a déclaré que ce rapport ne s’appuie pas sur des réalités avérées, pêche par manque de constatations sur le terrain et serait induit en erreur par des informations erronées sur lesquelles on ne peut, normalement, se baser pour rapporter des informations exactes. Le gouvernement trace ses politiques et les exécute sur la base d’études réalistes et objectives, a-t-il dit.
Il a ajouté que depuis 2009 et jusqu’à présent il existe des politiques réussies qui ont contribué de façon importante à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration des conditions de vie des couches vulnérables et pauvres, que cela soit au niveau de l’habitat dans le cadre de la lutte contre les quartiers précaires ou de l’offre des services et infrastructures de base, soulignant que les grandes améliorations ont concerné l’eau potable et l’électricité, en particulier dans les villes de l’intérieur. Dans ce cadre, le ministre a mis en exergue le rôle des boutiques Emel dans l’amélioration des conditions de vie des populations à travers la mise à disposition des denrées alimentaires essentielles à des prix bas et subventionnés, ajoutant que le gouvernement oriente ses politiques au profit des couches pauvres et vulnérables.
En réponse à une autre question, il a indiqué que le président de la République a visité effectivement un certain nombre de wilayas et que celles qui n’ont pas été visitées encore seront programmées à temps opportun.
En ce qui concerne une question portant sur l’affaire de l’or et des pertes matérielles enregistrées par certains orpailleurs artisanaux, le porte-parole du gouvernement a précisé que le gouvernement ne souhaitait pas l’afflux des citoyens vers une affaire pas garantie; mais devant l’engouement de certains, les pouvoirs publics ont mis en place des mesures organisationnelles et réglementaires en vue de prévenir les problèmes, a-t-il dit.
Il a ajouté que des éléments de la gendarmerie et des forces armées sont allés sur le terrain pour assurer la protection et la sécurité des individus, indiquant que certaines personnes qui sont allées sur le terrain ont trouvé de l’or, tandis que d’autres n’ont pas eu la chance d’en trouver. Ce sont les choses de la vie, rien n’est vraiment garanti, a-t-il dit.
Pour sa part, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a souligné que le projet de décret adopté aujourd’hui et portant création d’un établissement public d’enseignement supérieur dénommé  » Université de Nouakchott Al Aasriya »
consacre la fusion de l’Université de Nouakchott et de l Université des Sciences, de Technologie et de Médecine.
Dr Sidi Ould Salem a précisé que les anciens textes organisant et réglementant le fonctionnement des deux universités n’ont pas changé avec ce léger changement au niveau de la structure visant la maîtrise des dépenses.
Il a en outre souligné que le département se penche actuellement sur les effets du nouveau système sur l’année universitaire prochaine, notamment en ce qui concerne la nomination des responsables et les affectations des staffs pédagogiques et d’encadrement.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge