Les Nations Unies réclament la libération immédiate de Karim et demande une réparation à l’Etat du Sénégal

karimackyLe groupe de travail sur la détention arbitraire du Conseil des droits de l’homme des Nations unies qui avait été saisi par Karim Wade sur sa détention dans le cadre de la traque des biens mal acquis suivi d’une peine d’emprisonnement de 6 ans ferme vient de faire des avis et recommandations au gouvernement du Sénégal au sortir de sa 72ème session tenue du 20 au 29 avril.

Et dans ces conclusions, le Groupe « est d’avis que la détention Karim Wade est arbitraire et demande une  réparation à l’Etat du Sénégal » pour le compte de l’ancien ministre d’Etat.

Le Groupe de travail des Nation Unies a également jugé que l’ancien ministre d’Etat n’a pas eu droit à un procès équitable.

L’institution onusienne justifie sa position, entre autres, par le fait que «la différence de traitement entre Karim Wade et les autres prévenus qui ont bénéficié de la liberté provisoire n’est pas justifiée et vient aggraver la violation du droit à un procès équitable» à l’encontre du fils de l’ancien de l’ancien président de la République.

A la lumière de ses observations, rapporte le journal, le Groupe de travail des Nations Unies a exigé du Sénégal la libération immédiate de Karim Wade et de procéder à son indemnisation.

Source: SENENEWS.COM

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge