Les réseaux sociaux bloqués après l’attentat à Istanbul

réseauxFacebook, Twitter et Instagram ont été partiellement bloqués ou ralentis par les autorités turques après l’attentat qui a frappé l’aéroport d’Istanbul. Après l’attentat perpétré à l’aéroport Atatürk d’Istanbul et qui a coûté la vie à au moins 36 personnes, les médias se sont vus interdire la diffusion d’images de l’attaque. Facebook, Twitter et Instagram ont connu des ralentissements majeurs.

Il n’est pas rare que les autorités turques optent pour des ralentissements ou des blocages partiels des réseaux sociaux après des attentats afin que des images des attaques ne soient pas publiées, rappelle Le Monde. Un blocage qui a suscité de nombreuses réactions alors que Facebook avait activé le « Safety Check » qui permet aux utilisateurs de rassurer leurs proches.

Source:  7sur7.be

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge