Les Roumains votent pour un référendum crucial sur la destitution du président Basescu

En Roumanie, Traian Basescu joue son avenir politique ce dimanche 29 juillet, car les Roumains sont appelés à voter pour un référendum sur sa destitution. Mais le sort du président est lié au taux de participation, le référendum n’étant validé que si plus de la moitié des 18,3 millions d’électeurs participent au scrutin. Les bureaux de vote doivent fermer à 23 heures. M. Basescu a appelé ses partisans à boycotter ce référendum.

PRESIDENT DE LA ROUMANIE

Alors qu’en début de journée la participation était importante, dès que la grosse chaleur estivale a frappé le pays, les Roumains ont hésité à sortir de chez eux pour aller voter.

Ainsi, à 17 heures, dix heures après le début du scrutin, seulement 26% des Roumains s’étaient rendus aux urnes. A ce rythme-là, il est peu probable que le seuil de 50% – nécessaire pour la validation du scrutin – soit atteint jusqu’à la fermeture des bureaux de vote, à 23 heures.

La coalition de centre gauche espère néanmoins que les Roumains vont se mobiliser davantage le soir, lorsqu’il fera moins chaud, car la Roumanie a connu une journée caniculaire, avec des températures frôlant les 40 degrés à l’ombre.

Les supporters du président comptent, quant à eux, sur le facteur Jeux olympiques pour que les Roumains restent scotchés devant les télévisions.
En effet, ce soir commence à Londres l’épreuve de gymnastique artistique féminine, l’une des disciplines favorites dans le pays qui a vu naître Nadia Comaneci.

Source: RFI

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind