Les Sénégalais manifestent devant l’ambassade de leur pays à Nouakchott contre le titre de séjour

Des ressortissants sénégalais ont manifesté ce dimanche devant les locaux de l’ambassade de leur pays à Nouakchott pour protester contre la décision prise par les autorités mauritaniennes de leur imposer, désormais, le payement de 30.000 UM comme droit de séjour.

Dans une déclaration à Sahara média, Ousmane Cissé, chauffeur de taxi de son état, affirme que les Sénégalais travaillant en Mauritanie avoisinent le million de personnes, se trouvant principalement dans les secteurs des BTP, du transport urbain, la menuiserie, la pêche et les travaux domestiques.

Cissé, qui dit se trouver en Mauritanie depuis 2003, ajoute que la décision prise par les autorités mauritaniennes d’imposer à chaque Sénégalais le payement de 30 mille ouguiyas pour l’obtention d’un titre de séjour « est une manière de leur signifier, tout simplement, qu’ils ne peuvent plus travailler ici », surtout, ajoute-t-il, « que nous travaillons sans contrats, avons d’innombrables charges, tels le loyer, l’eau et l’électricité. »

Il a demandé aux autorités mauritaniennes de revoir cette décision indiquant que les Sénégalais et les Mauritaniens « constituent un seul peuple et entretiennent de bonnes relations depuis plusieurs décennies ».

Il a conclut en disant : « je ne peux pas payer 150 mille ouguiyas pour l’ensemble de ma famille, moi dont le salaire mensuel ne dépasse pas 30.000 UM ».

Source: ALAKHBAR

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind