Les vendeurs d’eau de Nouakchott

Presque la majorité des ménages de Nouakchott s’alimente en eau avec les charretiers originaires du Mali des deux Hodh en Mauritanie. Cette situation cessera quand les tuyaux de Aftout Es sahili seront installés dans toute la ville. En attendant, on s’en remet aux charrettes tirées par les ânes.

Ls vendeurs d’eau sont logés en général dans les quartiers périphériques de Nouakchott là où il ya plus manque d’eau à savoir les quartiers du 5e, du 6e…Ils payent une taxe de 500UM à la mairie par mois et 3500UM chaque fin d’année pour être en règle. Dans le quartier du 5em arrondissement, ils achètent le baril à 120UM pour la revendre à 200UM ou 300 UM. Pendant les fortes chaleur avec pénurie d’eau, le fut peut coûter 400UM à 500UM .

L’eau vendue par les charretiers, propre à la source au niveau des bornes fontaines, est souillée par des conditions de puisage et de transports non-hygiéniques.

Mimoun déclare lui « nous sommes conscients que l’eau des barils n’est pas propre. Mais nous n’avons pas le choix, à cause de la pénurie d’eau. L’essentiel, c’est d’y ajouter de l’eau de javel avant son utilisation. Je demande à l’Etat d’exiger que les barils soient changés chaque 6mois car parfois l’eau devient un peu rouge a cause de la rouille et d’organiser une campagne de sensibilisation auprès des charretiers. »

Les vendeurs d’eau se plaignent des municipalités. « Tous les moyens sont bons pour nous trainer à la fourrière, sous prétexte qu’on a des arriérés, alors que nous payons le mois à l’avance. Parfois ils refusent de nous donner le reçu dans le but de nous faire payer une deuxième fois. C’est une situation déplorable» dit l’un d’eux/

Un autre, Adama, ajoute : « je suis malien, je vends de l’eau depuis 2005. Mais les gens de la mairie nous fatiguent. Ils nous exigent à vendre le baril à 200UM alors que nous l’achetons à cette somme parfois, sans oublier que nous avons des dépenses à faire. Nous payons la location de nos maisons à 45000UM par mois le garage à 25000UM par mois, sans parlers des autres taxes que nous payons chaque mois »

Dabo Youba Diagana
, Stagiaire


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind