L’esclavage est bien une réalité en Mauritanie selon l’ONU

Les diplomates mauritanien à Genève, s’ils ne sont pas de mauvaise foi, n’ont probablement rien compr au message que la Haut-commissaire des nations unies sur les droits humains a voulu transmettre .
Alors qu’elle entendait engager la Mauritanie vers davantage d’efforts pour éradiquer l’esclavage (dont elle confirme l’existence dans le pays) et lui demander de lutter contre les autres formes de discriminations qui existent également en Mauritanie, le gouvernement a quant à lui voulu y voir des félicitations pour avoir remporté des succès imaginaires sur le terrain des droits humains.

C’est très grave, nous sommes revenus aux vieilles méthodes de la propagande mensongère qu’on croyait révolue car aujourdhui, on ne peut plus manipuler l’information comme on veut. Elle est accessible à tous.

Dans cette affaire, il suffit de googler le discours de la Haut commissaire pour l’avoir et lire le paragraphe suivant sur la mauritanie : « I welcome the concrete steps taken by Mauritania in defining a roadmap to implement a National anti-slavery Strategy in line with recommendations of my Office’s and the Special Rapporteur and encourage Mauritania to continue its efforts in eradicating all forms of discrimination » et que l’on peut traduire ainsi :

« Je me félicite des mesures concrètes prises par la Mauritanie dans la définition d’une feuille de route pour mettre en œuvre une stratégie nationale anti-esclavagiste en ligne avec les recommandations de mon Bureau et le Rapporteur spécial (ce qui suppose que la stratégie pour combattre l’esclavage n’est même pas encore définies) et d’encourager (chez les diplomates quand on dit « encourage » cela signifie « demande » parce qu’on ne donne pas d’injonction aux états sauf cas extrême) la Mauritanie à poursuivre ses efforts dans l’élimination de toutes les formes de discrimination» (cette dernière partie de la phrase demontre que pour les Nations unies, il y a des formes bien connues de discrimination en Mauritanie dont l’élimination demande des efforts du gouvernement, ce qui en d’autres termes signifie que ces discriminations sont aussi de la responsabilité du Gouvernement.

Eh bien, oui le langage diplomatique est subtil mais un diplomate doit le comprendre à moins qu’il ne s’agisse d’une stratégie de communication politicienne pour nos diplomates en poste afin d’obtenir des promotions. À mon avis, ils n’ont rien compris comme d’habitude.

_________________________________________CHARTE_____________________________________________

« CONTRIBUTION » est un espace  où nos lecteurs peuvent s’exprimer en toute liberté de façon constructive et dans le respect de la CHARTE affichée.

  • Soyez courtois. N’envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N’envoyez pas de message inutile.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d’attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
  • Ne devoilez pas les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc… ). de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.
  • Pas de publicité. Ce forum n’est pas un espace publicitaire!
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
  • Lisez la politique de gestion des commentaires de RimWeb
  • Les auteurs de commentaires répétés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n’engagent que leur avis, opinion et responsabilité.
Source :kangourou

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind