L’Etat du Sénégal désavoué, Karim Wade ne sera pas poursuivi par la France

wade
Dans l’affaire des biens mal acquis, le fils d’Abdoulaye Wade, Karim Wade, a bénéficié d’un classement sans suite de la plainte déposée à son encontre par l’Etat du Sénégal en France.

L’Etat du Sénégal avait déposé une plainte à l’encontre de Karim Wade, en France, en novembre 2012. Une mesure finalement tombée à l’eau. S’il est inquiété par la justice sénégalaise, ce ne sera finalement pas le cas avec la justice française. Le fils d’Abdoulaye Wade, l’ancien Président du Sénégal, Karim Wade, a bénéficié, le 19 mai, d’un classement sans suite de la plainte à son encontre dans l’affaire dite des « biens mal acquis » en France, ont annoncé, ce mardi, ses avocats, lors d’un point de presse. Les autorités sénégalaises soupçonnent Karim Wade, ex-ministre et conseiller spécial de l’ex-Président Abdoulaye Wade, d’avoir acquis illégalement quelque 178 millions d’euros, contre un milliard initialement.

Pour l’un de ses avocats, Me Pierre-Olivier Sur, ce classement sans suite vaut « preuve négative » de l’innocence de son client, alors que son procès doit s’ouvrir à Dakar. « Karim Wade, ici en France, n’est pas poursuivi », a-t-il ajouté. Incarcéré depuis plus d’un an au Sénégal, il doit y être jugé à partir du 31 juillet prochain par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), dans le cadre d’un procès que ses défenseurs jugent « purement politique ». « Si argent détourné il y a, il n’est pas possible qu’on ait pu le loger ailleurs que dans notre pays », a-t-il expliqué.

La CREI, juridiction devant laquelle leur client doit être jugé, a été abrogée en 1984 puis ressuscitée par un décret présidentiel en 2012. « Juridiction d’exception, elle n’offre pas la possibilité d’un appel et renverse la charge de la preuve, l’accusé devant démontrer l’origine légale de ses ressources », selon Me Pierre-Olivier Sur. « Je ne crois pas en la CREI. Je crois en la justice du Sénégal. J’ai la faiblesse de penser que le Président Macky Sall lui-même aimerait bien sortir de ce piège dans lequel il est en train de tomber », a déclaré l’avocat de Karim Wade.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge