L’ETAT OU LA TRIBALITE : Questions pour nos brillants intellectuels et penseurs

Un grand intellectuel mauritanien dans une conférence à Nouadhibou et diffusé par la chaine Chinguetti TV , faisait l’apologie du Desert guidetribalisme comme mode d’organisation de la société et il a affirmé que l’état nation est une conception coloniale ou néo coloniale dont la greffe a échoué.


Il reconnait qu’il avait cru en cette conception en son temps car il fait partie de la génération des pères fondateurs de ce pays et je dirais même qu’il était parmi les plus brillants.
Au-delà de ce reniement ou retour à l’authenticité, et vous pouvez dire que l’illustre conférencier n’est pas à un reniement près ( Nahda , Maroc, Polisario, Ould Taya , Sidioca et la dernière l’état moderne )

Que se passe t il chez nous ? Que nous arrive t il pour que nos brillants penseurs ne trouvent plus à nous proposer pour vivre ensemble que le retour à la case départ la tribu, l’ethnie et la caste ?
Quelle époque vivons-nous ? Epoque de décadence ou de retour à notre réalité que nous n’avons jamais quitté ?
Allons-nous vers la construction d’un état moderne ou vers l’éclatement en de minuscules bantoustans ?
Nous avons vécu un rêve qui nous a été imposé de 1957 à 1978 et lorsque nous nous sommes réveillés le 10juillet au matin, nous avons eu en face la dure réalité de la loi du plus fort.
L’armée détentrice en dernier ressort de la légitimité populaire reprenait le pouvoir usurpé.
Le pouvoir dans le pays de SEYBBA a été toujours aux mains du plus fort, pas de place pour les faibles.
Oui l’armée a les armes et le pouvoir est au bout du fusil.
Nos braves officiers ont dit fini la récréation, fini les rêves « néocoloniaux » d’un état nation moderne, fini les grandes ambitions pour ce pays et son peuple composé de plusieurs ethnies, de centaines de tribus et de dizaines de castes et de sous castes.
Depuis nous avons la cascade d’émirs qui se succèdent mais avec fait nouveau des titres modernes président du comité ceci et comité cela : Ehel charg , ehel el guebla , ehel sahel , ehel adrar et maintenant le tour des chorfas oulad boussbaa de Louga .
Oui toutes ces entités ce sont reconnus au travers des officiers exerçant le pouvoir chacun à son tour comme chez le coiffeur et la cascade n’est pas fini.
Mais revenons à notre sujet le tribalisme et l’approche de nos penseurs et intellectuels.
Le tribalisme est une réalité et même une triste réalité. Mais dites moi est ce que la justice, et l’égalité peuvent coexister avec le tribalisme ?
L’échec de l’état nation est il la conséquence du rejet de la greffe par le peuple ?
L’échec de l’état nation est il la conséquence de la capitulation de la raison, du devoir et du patriotisme face à la brutalité de la Force des armes ?
L’échec de l’état nation est il du à la faiblesse de notre élite et à sa soumission aux nouveaux anciens maitres du pays (les fusils) ?
Quel projet proposez vous pour ce pays et rappelez vous que nous vivons, excusez moi pas nous : le monde qui nous entoure vit au 21éme siècle ?
A défaut de pouvoir changer la réalité, donnez nous du rêve fut il « coloniale, néocoloniale ou impérialiste « de vivre un jour dans un pays nation ou il n’ ya que des citoyens égaux en droits et en devoirs.
Je vous en prie laissez nous rêver …….ce merveilleux rêve.

ANDALLAH

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge