Lettre ouverte aux Chefs d’Etats des 5 pays du Maghreb et du Mali

cheikhany-ould-sidina1Objet : Cop 22 : Projet de Muraille verte phoenicicole du Sahara : une opportunité de création de 1000.000 d’emplois….

Excellences , L’organisation cette année de la COP 22 à Marrakech vous offre l’opportunité historique de contribuer à la sauvegarde de la planéte par la transformation

du Sahara en forêts phoenicicoles de 10.000.000 à 50 millions de palmiers productifs porteurs d’un revenu annuel durable et multipliable par 3 (en cas de culture des 3 cieux des palmiers)de prés de300.000 milliards à 1500 milliards dollars et créateur de 200.000 à un 1000.000 d’exploitants pouvant créer par activités annexes. la Mauritanie à elle seule dispose d’un potentiel hydrique et élecrique constituant plus de 80% du coût , largement suffisant pour lancer et assurer la pérennité du Projet. Potentiel hydrique non exploité de la Mauritanie :

Au niveau du seul Delta du Fleuve Sénégal , fleuve qui bénéficie du ruissellement d’une pluviométrie de 5000 à 10.000 mm/an en Guinée (au lieu de 50mm/an du Sahara) de 200m3/s soit 17.280.000.000 l/jour (droits de la Mauritanie sur l’eau du fleuve offert par l’OMVS) qui sont entiérement déversés dans l’Océan Atlantique , à l’exception de 1m3/s pour l’adduction d’eau de Nouakchott).

Sachant qu’un palmier a besoin en moyenne de 300 l/j ce seul potentiel hydrique de Mauritanie peut irriguer quotidiennement 60.000.000 de palmiers soit plus que toutes les forêts du Sahara et 6 fois la surface proposée par le REMDER.. Potentiel électrique non exploité de la Mauritanie:

Dans l’hyppotése qu’un Watt peut assurer le pompage des besoins d’eau d’un palmier les 100 mégawatts 100.000.000 watts d’énergies éoliennes en cours de financement pr le FADES à Boulenouar, prés de Nouadhibou peut assurer le pompage des besoins d’eaux de 100 millions de palmiers (soit 2 fois les besoins du Projet).

Pour mettre en valeur ce potentiel extraordinaire du Sahara, il revient à nos pays de demander aux pays industrialisés fauteurs du réchauffement de la terre, pays arabes et fonds de l’environnement et des pays et islamiques et africains de nous accorder leurs appuis financiers pour la valorisation de nos excédents d’eaux et d’énergies renouvelables éoliennes et solaires non exploitées.

En conclusions , sachant la faible envergure financière de la Mauritanie et oule manque de courage de nos planificateurs , le Réseau Mauritanien pour le Développement des Energies Renouvelables (REMDER) et l’ONG SOS Palmiers Agriculture et Environnement de Mauritanie, promoteurs dudit Projet vous prient de soutenir activement l’introduction prioritaire du Projet de Muraille verte du Sahara à la COP 22 dont une esquisse de coûts et effets induits économiques, sociaux et sécuritaires… ont été évoqués dans un courrier déposé cette semaine dans vos différentes Ambassades à Nouakchott.

Nouakchott le 24 Septembre 2016

Cheikhany Ould Sidina +222 44155715

Expert en développement

Point focal du REMDER

https://web.facebook.com/ cheikhany.ouldsidina

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge