L’EU suit « avec attention » la question des droits humains en Mauritanie

eul’Union Européenne suit « avec une attention très spéciale » « le respect de l’Etat de droit et des droits humains en Mauritanie, a déclaré jeudi », l’ambassadeur, chef de la délégation de l’Union Européenne en Mauritanie.

 « Deux sujets nous intéressent d’une manière très particulière: notre opposition à la peine de mort quelques soit les circonstances et la lutte contre l’esclavage et ses séquelle  aussi bien que contre toutes autre sorte de discrimination », Jose Antonio Sabadel. Il s’exprimait lors de la célébration de la journée de l’Europe.

 « Nous appelons tous les acteurs mauritanien à surmonter leur méfiance pour travailler en commun et en particulière aux autorités mauritaniennes à faciliter et protéger les activités des défenseurs pour qu’ils puissent mener leurs actions sans entrave en particulier dans le cadre de la lutte contre l’esclavage et ses séquelles

Le 24 décembre 2014, La Cour criminelle de Nouadhibou (Nord) a prononcé  la peine de mort contre un jeune mauritanien pour apostasie. Ould M’Kheitir de son nom avait écrit un texte jugé blasphématoire à l’endroit du prophète Mohamet.

Le 15 janvier 2015, la cour Correctionnelle de Rosso (Sud) a condamné 3 militants des droits de l’homme à 2 ans de prison ferme après organisation d’une caravane contre « l’esclavage foncier».

Source: Alakhbar FR

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge