Liberia : un quatrième cas d’Ebola au sein de la mission onusienne

onu-soldatJeune afrique : Un membre du personnel de la Mission des Nations unies au Liberia (Minul) a contracté le virus Ebola, selon un communiqué publié le 24 décembre par la mission. C’est le quatrième à être touché par la maladie en trois mois.

L’employé dont on ne connait ni l’identité ni la nationalité « a été immédiatement transféré dans une unité de traitement d’Ebola », selon Karin Landgren, chef de la Minul et représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU au Libéria. Le communiqué est également resté discret sur les circonstances dans lesquelles la contamination s’est faite et le centre où le patient a été admis.

La mission onusienne enregistre ainsi son quatrième cas d’Ebola depuis le mois d’octobre 2014. Selon Landgren, deux des personnes atteintes ont succombé à la maladie tandis qu’un troisième employé a été traité avec succès et est « sorti cette semaine » de l’hôpital.

>>Lire aussi: Liberia, Guinée, Sierra Leone : où en est la lutte contre Ebola?

Rappel des mesures de précaution

Le communiqué de la Minul a tenu à rassurer sur les mesures prises pour éviter la propagation du virus. Les équipes médicales procèdent notamment à des enquêtes de voisinage pour identifier les personnes ayant pu avoir des contacts avec des porteurs du virus. Les véhicules utilisés pour transporter la personne malade ainsi que les lieux où elle s’est rendue étaient en train d’être désinfectés mercredi.

La confirmation d’un nouveau cas d’Ebola à la Minul en cette période de fêtes de fin d’année « est un rappel brutal que nous devons tous rester vigilants jusqu’à l’extinction de l’épidémie au Liberia et en Afrique de l’Ouest », a estimé Karin Landgren, en invitant particulièrement à prendre de précautions contre le virus « lors des rassemblements avec les amis et la famille » durant cette période festive.

Pour rappel, l’épidémie d’Ebola a fait plus de 7500 morts en un an, principalement au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée. On note cependant depuis quelques semaines un ralentissement des nouvelles contaminations.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge