Liberté provisoire aux inculpés dans le dossier du stade de Nouadhibou

liberté provisoir

L’Agence Tawary d’Information a appris de sources judiciaires que le juge d’instruction chargée du dossier scandaleux du Stade de Nouadhibou, a accordé une liberté provisoire aux personnes inculpées.

Et la même source de préciser que chaque personne a versé une somme de 200 milles ouguiyas.

Nous signalons que cinq à six personnes concernées par la construction du stade de Nouadhibou ont été interpellées après la visite que le président Ould Abdel Aziz avait entreprise dans la capitale économique.

Tawary

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind