Libye: des jihadistes du groupe EI se font exploser dans un hôtel

hôtel de la capitale libyenne Tripoli.RFI : Une voiture a explosé devant l’un des grands hôtels de la capitale libyenne, Tripoli, ce mardi matin. Plusieurs hommes armés ont investi les lieux. Des tirs ont ensuite été entendus. Des sources sécuritaires affirment que les assaillants se sont faits exploser dans l’hôtel. La branche libyenne de l’organisation Etat islamique a très vite revendiqué cette action. Il y aurait trois morts parmi les forces de sécurité et cinq autres personnes blessées.

Une, peut-être deux voitures ont explosé devant l’hôtel Corinthia, ce mardi matin lors de l’attaque d’un commando, toujours en cours.

Puis, trois ou quatre hommes ont pénétré dans l’hôtel qui depuis est encerclé par les forces de l’ordre, selon un témoin que RFI a pu joindre au téléphone. Des tirs ont été entendus. Trois membres des forces de sécurité ont été tués et cinq autres personnes blessées.

Ensuite, selon le porte-parole des opérations de sécurité à Tripoli, Issam al-Naass, interrogé par l’AFP, les assaillants ont été « pourchassés et encerclés au 21e étage de l’hôtel par les forces de sécurité. » Il précise que « les assaillants ont fait détoner les ceintures explosives qu’ils portaient. »

L’hôtel Corinthia abritait auparavant les missions diplomatiques à Tripoli.(Photo by Wolfgang Kaehler/LightRocket via Getty Images)

Revendication rapide du groupe EI

L’hôtel Corinthia est l’un des deux derniers hôtels de luxe encore en activité dans la capitale libyenne. Mais il quasiment vide depuis des mois. Pourtant c’est un symbole, car cet hôtel était autrefois le pied à terre des diplomates et des responsables de gouvernements.

Très rapidement, le groupe Etat Islamique en Libye a revendiqué cette attaque. Elle est même baptisée « Raid Abou Anas al-Libi » du nom du terroriste arrêté en octobre 2013 par les Américains lors d’un raid à Tripoli et mort en détention le 2 janvier dernier à New York.

Depuis décembre, c’est le troisième attentat revendiqué par l’organisation à Tripoli. Les jihadistes disposent d’une place forte dans la ville de Derna, sa première implantation hors de la Syrie. Ce qui inquiète les observateurs, c’est que l’organisation terroriste semble passer à la vitesse supérieure en intensitifiant ses actions dans la capitale libyenne.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge