Libye : l’élection d’Ahmed Miitig au poste de Premier ministre finalement validée !

Ce n’est que mardi matin que le Congrès général national (CGN) en Libye a ratifié la nomination d’Ahmed Miitig au poste de Premier ministre, après une confusion de deux jours autour de son élection.
arton39850-452a1

Ahmed Miitig a finalement été élu Premier ministre mardi par le Congrès général national (CGN), au terme de deux journées chaotiques. « Ahmed Omar Miitig est nommé chef du gouvernement de transition et chargé de former son cabinet et le présenter au CGN pour obtenir sa confiance dans un délai de 15 jours », a indiqué mardi le CGN après la signature d’une décision par son président Nouri Abou Sahmein.

Son élection intervient après une journée de cacophonie autour de sa nomination. Alors que cet homme d’affaires libyen, inconnu du public, avait été proclamé, dimanche, Premier ministre par le second vice-président de l’Assemblée, Saleh al-Makhzoun, le premier vice-président du CGN, Ezzedine al-Aouami, l’avait aussitôt invalidée, faute de quorum. Ahmed Miitig n’avait obtenu la confiance que de 113 députés, alors que le quorum en requiert 120.

Malgré cela, il avait prêté serment en présence du second vice-président et en l’absence du premier vice-président. La télévision libyenne avait interrompu la retransmission avant de la reprendre une heure plus tard pour annoncer le résultat. Des députés avaient contesté le comptage. Ezzedine al-Aouami s’était rangé du côté des députés contestataires en déclarant « nulle et illégale » la nomination de Miitig. Mais ce dernier est toutefois bel et bien arrivé en tête du scrutin. Lundi, sur sept candidats en lice, Ahmed Miitig était arrivé en tête avec 67 voix.

Le nouveau chef du gouvernement succède à Abdallah al-Theni, qui avait présenté sa démission dimanche 13 avril, suite à une attaque dont lui et sa famille avaient fait l’objet.

 

Source:Afrik

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge