Libye : les rebelles libèrent deux ports et donnent un bon signal pour le secteur pétrolier

Lybie -petroleLes forces rebelles qui ont bloqué près d’un an des sites pétroliers dans l’Est libyen, dans une logique sécessionniste pour l’autonomie de la Cyrénaïque, ont annoncé la suspension de leur mouvement devant permettre l’ouverture des ports pétroliers Ras Lanouf et Al-Sedra.

«Nous commençons la levée du blocage en soutien au nouveau Parlement», issu des élections législatives de mercredi dernier, a déclaré un porte-parole des rebelles autonomistes, Ali Al-Hassi à la télévision Libya International.

Au niveau de la Compagnie nationale de pétrole (NOC), on attend une notification officielle de cette décision qui serait restée au seul niveau des forces rebelles. «Nous n’avons rien reçu d’officiel », a indiqué à l’AFP le porte-parole de la NOC, Mohamed al-Harari, soulignant que le gouvernement « ne peut pas confirmer pour le moment la fin du blocage ».

Le mouvement des forces rebelles a plombé les activités d’exploitation et d’exportation pétrolières, forçant des opérateurs à quitter la Libye. En conséquence, la production nationale de près de 1,5 million barils par jour a chuté drastiquement pour s’établir au tour de 250 000 barils par jour. Elle pourrait remonter très rapidement, croit-on, avec la libération des ports pétroliers Ras Lanouf et Al-Sedra.

Agence Ecofin

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge