L’IGE ferme les yeux sur les scandales de l’Office National des Statistiques

L’IGE fermeLa mission d’inspection effectuée par l’IGE au niveau de l’Office National des Statistiques (ONS), a révélé l’existence d’irrégularités flagrantes, plus particulièrement au niveau des finances de l’office.
Après la présentation des documents requis pour certaines opérations statistiques, notamment celles qui se rapportent au recensement administratif national à vocation électorale (RANVEC), il a été constaté des cas de surfacturations abusives.
Les documents attestant la réception des superviseurs des dotations carburant, ont montré, après un contact fait par l’IGE avec les bénéficiaires ou certains d’entre eux, que les signatures étaient contrefaites.
L’ONS a commencé alors à promettre aux superviseurs des avantages futurs, s’ils reconnaissent que les signatures sont effectivement les leurs et qu’ils affirment avoir perçu les montants libellés.
Un chantage accepté par la majorité des bénéficiaires qui sont des quasi chômeurs. Toutefois, un seul, en service dans l’une des wilayas de l’Est du pays a refusé de se plier à ces injonctions.
L’IGE a découvert, au cours de la poursuite de son audit et de ses enquêtes, des scandales financiers énormes et surprenants pour cette administration, qui ne parvient pas toujours à payer les salaires de ses employés permanents malgré leur effectif limité.
Le retard des salaires, pour les trois derniers mois, toujours impayés à ce jour, illustre clairement cette situation délicate. La mission a soumis son rapport accablant et appuyé de preuves aux autorités compétentes, mais une partie influente a bloqué les poursuites, pérennisant ainsi la série de violations commises au niveau de l’ONS.
Ainsi le Président poursuivra en solo sa lutte contre la corruption, au moment où des directions font écrouler tout ce qu’il construit.
Par ailleurs, la gabegie pratiquée au niveau de l’ONS n’est pas uniquement circonscrite aux questions financières, mais s’étend également aux données de toutes les enquêtes statistiques.
Nous reviendrons amplement sur ces irrégularités, illustrées par des tableaux.

Lebatt Ould Batily Cadre à l’ONS

Traduit de l’Arabe par Cridem

Source : Elghavila

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge