Ligue des Champions : le PSG émerge dans le bilan décevant des clubs français


Le PSG, Lille et Montpellier présentent le pire bilan de la L1 en Ligue des champions après trois journées depuis 2003-2004. Si le PSG a un bilan correct, le LOSC et le MHSC sont loin du compte et ne peuvent nourrir beaucoup d’espoirs.

 

Le bilan n’est pas flatteur. On peut même en rougir. Les trois clubs français en Ligue des champions abordent les matches retour de la phase de poule avec un bilan famélique. Si le PSG a récolté six points en trois matches, Lille et Montpellier plombent clairement l’ambiance. Le champion de France, novice dans cette épreuve, ne compte qu’un petit point alors que le LOSC n’a toujours pas lancé sa saison européenne avec son triste zéro pointé et ses trois revers. Jamais, les clubs tricolores n’avaient engrangé aussi peu de points après la troisième journée en C1 depuis 2003-2004 et le passage à la formule actuelle de l’épreuve reine.

Sept points, c’est peu. Très peu. Avec 0,78 point engrangé par match, le PSG, Montpellier et Lille ne font pas une belle publicité au Championnat de France. La L1 est en queue du peloton de l’édition 2012-2013. La France joue dans la même catégorie que les « petits » championnats avec moins d’un point ramené par rencontre à l’instar de la Belgique, la Turquie et le Danemark. Le rendement des trois pensionnaires du championnat tricolore est bien loin de celui des formations de Liga (2,50), Bundesliga (2,22), Premier League (1,66) ou encore Serie A (1,17) mais aussi du championnat portugais (1,44) et biélorusse (2) qui ne compte cependant qu’un représentant (ndlr : BATE Borisov).

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce bilan à mi-parcours est d’ailleurs le pire depuis la saison 2003/2004. Elle ne présage pas de performances exceptionnelles pour la suite. Une seule fois, la France avait affiché une moyenne inférieure à un point par rencontre après trois matches. C’était en 2008/2009 (0,89) et un seul représentant de l’Hexagone était passé en huitièmes de finale à l’époque (Lyon). Si on se fie aux statistiques, Lille et Montpellier peuvent faire une croix sur la deuxième phase de la C1 pour cette saison. Depuis 2003, aucune formation de L1 n’a réussi à passer le cap des poules en comptant moins de trois points au compteur après les matches aller.

 

 

 

 

 

 

Les raisons sont multiples. L’absence de formations rompues aux joutes européennes comme Lyon et Marseille, qui étaient régulièrement au rendez-vous en C1 ces dernières saisons, en est une. Incapable de conserver l’avantage au score, Montpellier paye ainsi cash son manque de vécu. Après s’être séparé d’Eden Hazard cet été, Lille, qui a complètement manqué son entrée en lice face au BATE (1-3), n’a lui pas encore les épaules assez larges. La L1 ne peut que constater les dégâts. Avec déjà l’impression que le PSG est le seul à pouvoir exister dans cette compétition cette saison.

 

Source:Eurosport

 

 

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge