Ligue des champions: le PSG frappe déjà en huitièmes de finale allé

Zlatan IbrahimovicLa Paris-Saint Germain a largement dominé le Bayer Leverkusen ce mardi 18 février. En Allemagne, les hommes de Laurent Blanc ont remporté le match allé 4-0. Avec un doublé, Zlatan Ibrahimovic signe son 9 et 10 e but en Ligue des champions cette saison. Et si la vraie saison du Paris Saint-Germain commençait de manière effective aujourd’hui ? Avec un budget hors norme pour la Ligue 1, le Paris Saint-Germain et sa ribambelle de stars n’ont pas vraiment de concurrence à sa hauteur sur le territoire français. On attendait donc ce huitième de finale avec impatience pour voir Paris s’attaquer au chantier européen.
Matuidi ouvre le score
Le PSG a renoué de belle manière avec la Ligue des champions, son objectif de la saison. Et ce sont bien des Parisiens motivés, avec un collectif conquérant, qui se sont présentés face à des Allemands qui restaient sur deux défaites à domicile. Avec en plus l’exclusion de d’Emir Spahic (59e), ce fut une soirée cauchemardesque pour le Bayer Leverkusen. Dès la troisième minute, Blaise Matuidi lance les hostilités. L’ancien joueur de Saint-Etienne profite d’un bon ballon de Zlatan Ibrahimovic pour se glisser entre deux défenseurs et tromper le gardien de Bayer Leverkusen.
Ensuite vient le Suédois Zlatan Ibrahimovic qui a enfoncé le clou avec deux buts en première période : tout d’abord avec un penalty à la 39e minute, puis, l’ancien joueur de l’AC Milan trouve le fond des filets allemands avec un tir puissant du gauche. En plus de ses 19 buts en Ligue 1, l’international suédois compte désormais 10 réalisations en C1 cette saison. De quoi faire taire les tribunes de la BayArena tout aussi médusées que les joueurs de Leverkusen (à la 11e minute, Ibrahimovic avait déjà failli marquer avec un ballon dans la surface de réparation). Pour couronner le tout, Yohan Cabaye, au terme d’une superbe action collective marque son premier but en Ligue des champions avec Paris (88e).
L’objectif est presque atteint
En début de saison, le Paris Saint-Germain voulait faire mieux ou aussi bien que l’an dernier au niveau européen (c’est-à-dire se retrouver en quart de finale). En 2013, les Parisiens avaient quitté la C1 après avoir fait deux matches nuls face à Barcelone (2-2 / 1-1). Si le tirage au sort de décembre avait épargné un tant soit peu le PSG, il ne fallait pas prendre cette rencontre à la légère : « Nous sommes dans la peau du challenger, Paris a beaucoup investi, a une grande ambition, il est donc le favori, mais nous essaierons de repousser nos limites », avait dit le capitaine du Bayer, Simon Rolfes, avant ce très mauvais résultat. « Pour espérer quelque chose, il faudra dépasser nos limites », déclarait de son côté, Sami Hyypiä, l’entraîneur du Bayer. A part l’élimination en 16e de finale de la Coupe de France par Montpellier (2-1), le club de la capitale a bien l’intention de continuer à briller. Le rêve du quart de finale est tout proche. Le 11 mars prochain au Parc des Princes, le match retour devrait être une formalité.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge