L’imam de la grande mosquée de Nouakchott défend la position de l’Etat sur l’esclavage

IMAM
-L’imam Ahmedou Ould Lemrabott Ould Habibourrahmane de la grande mosquée de Nouakchott a défendu la position de l’Etat mauritanien sur la question de l’esclavage lors de son sermon de ce vendredi.

Utilisant les mêmes termes de l’Etat « séquelles de l’esclavage» et s’opposent aux ONG de défense des droits humains qui parlent de l’esclavage en tant que pratique,  l’ima a affirmé: « Nous (oulémas) devons coopérer avec l’Etat dans la lutte contre les séquelles de l’esclavage

Ould Lemrabott a également estimé que « l’ignorance est la principale cause de la persistance des séquelles de l’esclavage en Mauritanie et exhorté  les sciences religieuses et autres pour éradiquer le phénomène.

L’imam de la mosquée de la capitale a aussi abondé dans le meme du président mauritanien Mohamed ould Abdel Aziz qui s’est déclaré engagé à faire face « à tous ceux qui essaieraient de porter atteinte à l’unité nationale » voir ici.

L’imam abondait dans le sans du discours dicté par le Ministère mauritanien des Affaires Islamiques et de l’Enseignement Originel à 1000 mosquées du pays pour ce vendredi.

La question de l’esclavage a refait surface après l’arrestation du militant anti-esclavagiste Biram Dah Abeid le 11 novembre dernier suite à une caravane contre l’esclavage foncier dans l’est du pays.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge