L’Indonésie va couler 71 bateaux étrangers qui pêchaient illégalement

bateauxC’est une opération spectaculaire qui se déroulera ce mercredi enIndonésie contre la pêche illégale. Plus de 70 bateaux étrangers seront coulés à différents endroits dans l’archipel.
Le gouvernement indonésien souhaite ainsi dissuader d’autres pêcheurs de s’aventurer dans ses eaux territoriales. L’Indonésie a même choisi le jour de son anniversaire d’indépendance pour lancer un signal fort à ses voisins.
Soixante et onze bateaux étrangers coulés au fond de la mer pour les 71 ans de l’indépendance du pays, une démonstration de force du gouvernement de Joko Widodo qui a fait de la lutte contre la pêche illégale une priorité depuis son arrivée au pouvoir en 2014.
En deux ans, 176 bateaux chinois, thaïlandais, vietnamiens, philippins ou malaisiens ont été détruits, après évacuation de l’équipage. Avec cette nouvelle opération, le directeur du groupe de travail sur la prévention et l’éradication de la pêche illégale, Yunus Husein, souhaite mettre un terme à cette pratique.
« C’est un sérieux problème parce que chaque année, nous perdons des centaines de milliards de roupies en Indonésie. Et ces pertes vont bien au-delà des ressources qu’on nous vole. L’utilisation de matériel illégal pour pêcher détruit l’environnement. Et c’est sans parler des pêcheurs indonésiens qui se retrouvent sans emploi. C’est le jour de l’indépendance en Indonésie, pour passer notre message, c’est le moment parfait, non ? », affirme Yunus Husein.
Coulés sur des dizaines de kilomètres

Depuis deux ans, les bateaux ont été détruits, généralement par des explosions spectaculaires, mais cette fois-ci, le gouvernement a choisi de couler les bateaux à la demande de plusieurs organisations environnementales pour éviter d’endommager les coraux. Pour le directeur du programme marin de l’ONG Conservation International (CI) à Jakarta, Victor Nikijuluw, cette stratégie est bénéfique pour l’environnement.
« Pour le gouvernement indonésien, l’idée est de détruire certaines parties du bateau afin qu’il ne puisse plus être utilisé et ensuite de couler ce bateau. Les bateaux ne sont pas tous détruits au même endroit. Ils sont dispersés sur des dizaines de kilomètres dans l’archipel. Au fond de la mer, les épaves peuvent ensuite servir de récif artificiel. C’est bon pour l’environnement, car cela aide à reconstruire les récifs naturels de coraux, c’est aussi le but de cette opération », explique le responsable de l’ONG.
Les bateaux, dont certains d’envergure comme des chalutiers, seront donc coulés au large. Une opération très médiatisée qui intervient dans un contexte tendu en mer méridionale. Au nom de sa lutte contre la pêche illégale, l’Indonésie avait justifié en juin des tirs de sommation en direction d’un chalutier chinois.

Source : RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge