L’IRA dénonce des arrestations dans le village de Thiambène (Rosso)

 

ira-mauritanie_1L’Initiative de Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA), dénonce l’arrestation «arbitraire » de 14 femmes et 3 hommes du village de Thiambene (prés de Rosso-200 kilomètres au Sud de Nouakchott), par la gendarmerie depuis le 25 mai dernier, dans une déclaration publiée jeudi.

Ces arrestations « sont les conséquences d’une injustice à travers laquelle une dame prétend avoir un droit de propriété sur une plantation de manguiers appartenant aux villageois de pères en fils depuis des temps immémoriaux », selon les amis de Birame Ould Dah Ould Abeid.

 « Dans la foulée des événements de 1989, marqués par de nombreuses injustices envers les communautés négro-africaines, l’inquisitrice à acquis un titre de propriété avec la complicité des autorités administratives. Ainsi, chaque année elle vient récolter les fruits de la plantation des villageois sous bonne garde », ajoute la déclaration du jeudi 28 mai.

Excédés par cette situation, les habitants du village sont venus récolter  les fruits de la plantation il y a quelques jours, explique l’ONG anti-esclavagiste.

Le mouvement  rappelle avoir organisé une campagne pour dénoncer « l’accaparement des terres et l’esclavage foncier dans la vallée du fleuve » en novembre 2014.

Un événement à l’origine de l’arrestation du leader du mouvement, Biram Ould Dah Ould Abeid (condamné à 2 ans de prison ferme) et d’autres militants.

Source: Le calame

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge