LIVRE PAR ABOUBACRY MOUSSA LAM :Les Peulhs, des origines à nos jours.

Historien, égyptologue, disciple de Cheikh Anta Diop, le professeur Aboubacry Moussa Lam fait des Peulhs, de leur langue et de leur civilisation sa spécialité. Après avoir publié des ouvrages sur ce peuple, d’abord en français, il a écrit plusieurs ouvrages en Pulaar, dans le but d’aider les Peuls à mieux se connaître et les voies qu’ils doivent suivre pour perpétuer et développer leur civilisation.

Le Professeur Aboubacry Moussa Lam, enseignant à la faculté des Lettres et des Sciences humaines de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar, vient de publier un nouveau livre en Pulaar intitulé : « Fulbe gila Héli-e-Yooyo haa Fuuta-Tooro » (les Peuls, de Héli et Yooyo – les origines -, au Fuuta-Tooro), une coédition des Presses universitaires de Dakar et des Editions Papyrus Afrique. Ce livre vient compléter son célèbre ouvrage en français, « De l’origine égyptienne des Peuls » (sa thèse de doctorat d’Etat).

Selon la quatrième de couverture de « Fulbe gila Héli-e-Yooyo haa Fuuta-Tooro », on cite un vieillard bambara, grand connaisseur des Peuls comme étant « des Blancs parmi les Noirs ». Ce portrait assez étonnant a dérouté les savants et les chercheurs qui s’intéressent à l’origine de ce groupe ethnoculturel. D’où provient le teint clair des Peuls ? De quelle aire géographique sont-ils issus ? Où ont-ils acquis la langue Pulaar qu’ils parlent ? Quelles sont leurs relations avec les autres locuteurs de la même langue, les Haal-pulaar ? Quel est leur avenir ? L’auteur de l’ouvrage a répondu à toutes ces questions, en donnant son propre point de vue : nul doute, les Peuls étaient originellement de teint noir. Ils sont devenus clairs au fil du temps. Héli-e-Yooyo, pays d’origine des Peulhs, sont à rechercher dans l’Egypte ancienne.

Quant à la langue pulaar, les Peulhs ne l’ont empruntée de personne, comme le pensent certains penseurs occidentaux. Mais ils ne sont pas les seuls à en faire usage. Pour s’assurer un avenir heureux, il est indispensable que les Peuls se procurent de richesses dynamiques et se dotent d’une langue bien développée. Pour cela, il faut que le Peul ait une parfaite maîtrise de son combat et quelles sont les priorités dans ce combat ? On rappelle que les Editions Papyrus Afrique, que dirige Seydou Nourou Ndiaye, sont une maison d’édition de presse et de livres spécialisée en langues africaines. Aboubacry Moussa Lam a aussi écrit, en pulaar, des ouvrages intitulés « Paalel njuumri » (La gourde au miel) et « Sawru ganndal » (La canne du savoir).

source: Loffice


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind