L’ONU appelle aux efforts intégrés dans le combat contre le trafic de drogue en Afrique de l’Ouest et au Sahel

yuryfedotNEW YORK (Nations Unies), (Xinhua ) — Le Conseil de sécurité des Nations unies a appelé mercredi à des efforts complets et intégrés dans la lutte contre le trafic de drogue et d’autres crimes organisés en Afrique de l’Ouest et dans la région du Sahel. Dans une déclaration présidentielle, le Conseil de sécurité a exprimé sa « préoccupation croissante » sur les menaces graves de trafic de drogue et la criminalité transnationale organisée qui portent atteinte à la paix et la stabilité en Afrique de l’Ouest et dans la région du Sahel, ainsi que sur les liens entre le trafic de drogues et d’autres crimes que sont le trafic d’armes et la traite des êtres humains , le terrorisme et la violence croissante. Devant le Conseil de sécurité, qui a organisé mercredi une réunion de haut niveau sur la lutte contre le trafic de drogue dans cette région, le sécrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon s’est alarmé de constater que la région, qui compte plus d’un million de toxicomanes, « n’est plus seulement une voie de transit, mais est devenue une destination pour les drogues » en provenance d’Amérique du Sud. « Une hausse de la consommation qui aggrave davantage une situation déjà délicate en matière de santé publique et menace le développement économique et social de l’Afrique de l’Ouest », a indiqué M. Ban.

« Nous avons besoin avant tout d’une approche coordonnée », a martelé M. Ban, pour qui la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel est l’instrument de choix pour orienter efficacement l’action des pays, dans le respect des droits de l’homme. Selon lui, la problématique de la criminalité transnationale organisée doit être débattue de manière approfondie dans le cadre de la définition du programme de développement des Nations Unies post-2015. Le Conseil de sécurité a appelé à renforcer la coopération trans – régionale et internationale pour faire face au problème de la drogue et aux activités criminelles connexes. Le Conseil a encouragé une collaboration accrue entre les organismes compétents des Nations Unies pour donner la priorité aux activités et assurer la mise en œuvre coordonnée de la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel, y compris sur ses aspects de sécurité.

Selon le directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Yury Fedotov, près de 33 tonnes de cocaïne ont transité par l’Afrique de l’Ouest en 2010, dont 18 à destination de l’Europe pour une valeur d’environ 1,25 milliard de dollars. Le rapport 2013 de l’ONUDC sur les stupéfiants dans le monde confirme l’ampleur du trafic dans la sous-région, auxquels s’ajoutent la traite des personnes, le trafic d’armes à feu, de cigarettes et de carburant, ainsi que la piraterie dans le golfe de Guinée

Source : Africatime

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge