Le terrorisme : L’ONU s’y penche

onu-logoUne conférence internationale s’est ouverte jeudi pour tenter de lutter contre l’extrémisme violent. L’ONU et la Suisse ont ouvert jeudi à Genève une conférence internationale sur la prévention de l’extrémisme violent.

L’objectif est d’approfondir et de mieux comprendre les différents aspects de cette prévention, pour ainsi contribuer à la lutte contre le terrorisme. La journée de jeudi est destinée aux experts de la sécurité, du développement et des droits humains.

Ils devront discuter notamment des raisons de l’extrémisme violent et des priorités des plans d’action nationaux visant à combattre ce phénomène. Les discussions seront basées sur le Plan d’action pour la prévention de l’extrémisme violent que lesNations unies ont publié en décembre dernier.

Avec Didier Burkhalter et Ban Ki-moon

Vendredi, le conseiller fédéral Didier Burkhalter et le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon présideront la partie ministérielle de la conférence. Quelque 600 personnes venant de 104 pays doivent prendre part à cette conférence. Parmi elle, 32 ministres ou vice-ministres sont attendus.

Pour la Suisse, la prévention de l’extrémisme violent s«inscrit dans un engagement en faveur de la paix et du développement durable, estime le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Pour la Genève internationale, elle peut être le point d’ancrage d’activités de prévention notamment dans le domaine des droits humains, de la promotion de la paix et du règlement des conflits mais aussi de la coopération au développement, par exemple dans le cadre du Fonds mondial pour l’engagement de la communauté et la résilience (GCERF) ou des centres genevois.

Source : 20 Minutes

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge