L’opposition marocaine veut droits tels que ceux en Mauritanie

1313590201-528x415Saïd Hamid Chabat, le secrétaire général du Parti de l’indépendance, l’opposition au Maroc « ne est pas disponible sur tous les droits », appelant à suivre le modèle de la Mauritanie « avancée dans ce domaine. »

Il a déclaré en Février lors de son discours à une agence MAP séminaire Maroc, que le gouvernement actuel a fermé la porte au dialogue avec l’opposition à plusieurs reprises, ou des entrevues limités au mieux, quelque chose qui ne est pas autorisé, selon le même orateur, créant une atmosphère de dialogue, contrairement à ce qui est exister dans les pays comme la Mauritanie « , dans lequel l’opposition est disponible sur les droits constitutionnels, le rendre personnel cinquième leader dans le pays, et de participer à des réunions importantes. »

Secrétaire général du Parti de l’indépendance et a ajouté que le Maroc « dans un état de tension réelle en l’absence de dialogue avec les syndicats et les mouvements d’opposition au sein du gouvernement avec ses composants, » Ce qui le rend « impossible de parler de partage sous le règne de ce gouvernement, » toucher qui se tiendra pour une réunion à écouter l’opposition dans ce ce qui concerne les lois électorales qu’il a appelé « vaine et joué avec le feu parce que le Maroc ne est pas le Yémen Osoeria Omusr mais son pluralisme, » dans les mots de l’orateur lui-même.

Fortune de la source

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge