L’Organisation du sommet de la ligue des Etats arabes à Nouakchott représente un triomphe pour la Mauritanie dit Ould Haiba

haibeLe président du Groupe « Atlanticmedia » de Communication Mohamed Salem Ould Haiba, affirme que le fait que le Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz accepte d’accueillir le 27e sommet des Etats de la ligue arabe à Nouakchott, dans le contexte actuel vécu par la majorité des pays arabes,

est en soi un triomphe et un succès pour la Mauritanie et pour tous les peuples du monde arabe. « Abriter ce grand événement arabo-arabe en ces moments précis constitue une consécration plus importante pour tous les mauritaniens » a-t-il ajouté.

« Par cette décision, la Mauritanie a accepté de relever le plus grand défi posé à un Etat arabe dans cette conjoncture inédite de division, de tiraillements et de conflits, après les excuses faites par certains frères, réputés par leur longue expérience dans le domaine de l’organisation des sommets arabes, d’accueillir la présente édition, plaçant la Mauritanie devant deux choix dont le meilleur est amère : : soit présenter à son tour des excuses, en raison d’un manque de préparation pour cet événement (option la plus probable logiquement) ou d’affronter un défi disproportionné par rapport à ses capacités, de l’avis de certains » a-t-il ajouté.

« Cependant, le courage du Président de la République M. Mohamed Ould Abdel Aziz et son souci de relever le défi d’affirmation de la souveraineté mauritanienne ainsi que sa clairvoyance, ont tous constitué des facteurs qui contribué à inverser l’image stéréotypée, ancrée dans l’esprit de certains frères arabes à propos de ce pays , à l’abri d’une cartographie arabe, balayée par les conflits et les guerres, malgré les richesses pétrolières, minières , halieutiques et humaines immenses dont ces Etats regorgent » a-t-il poursuivi.

« La majorité des pays arabes sont confrontés à des conditions de sécurité extrêmement dangereuses, qui les rendent incapables d’accueillir un sommet à l’heure actuelle, au moment, où la minorité qui jouit de stabilité et de paix, est préoccupée par des questions politiques, économiques et sociales, brouillant toute rencontre diplomatique de l’envergure du sommet de la ligue des Etats arabes » a dit Ould Haiba, précisant que dans ce panorama « la Mauritanie, comme elle l’a toujours été, avait un rendez-vous avec l’histoire, quand son Président a dit, à un moment où tous se muraient dans un silence total ‘nous sommes prêts à l’accueillir’ ».

« Les peuples arabes en Mauritanie, en Palestine, en Irak, en Syrie, au Yémen, en Libye, au Soudan, en Jordanie, en Algérie, en Tunisie, en Somalie, au Maroc, au Bahreïn, au Koweït, à Djibouti, au Sultanat d’Oman, aux Iles Comores et au Liban, ont marre des sommets arabes et n’attendent rien de nouveau des dirigeants arabes, de nature à libérer les territoires occupés, à restituer les lieux saints, à développer la Nation ou à imposer sa volonté dans un monde de domination, d’hégémonie et d’agression qui pèsent sur tous ses Etats, par les grandes puissances étrangères  » a ajouté le président du Groupe Atlanticmedia de communication.

Evoquant l’aspect sécuritaire du sommet de Nouakchott, Ould Haiba a affirmé que le Président Ould Abdel Aziz, a réussi à créer une institution militaire mauritanienne digne de confiance et de reconnaissance, permettant de sécuriser les frontières du pays et de défendre l’intégrité territoriale a-t-il ajouté.

« Il a œuvré également pour développer, moderniser et renforcer les dispositifs de sécurité, instaurant la capitale dans une atmosphère de paix et de stabilité, lui permettant d’accueillir toute conférence ou sommet, quelque soit sa dimension ou son degré » a-t-il dit, rappelant que les capitales et les villes des Etats les plus puissants et les plus avancés, sont devenues le théâtre des pires formes de terrorisme et de violence (France, Belgique, Turquie, États-Unis, Allemagne, etc. …), au moment même ou leurs ressortissants sont mis en garde, dans les grandes colonnes des médias électroniques et audiovisuels, contre les risques énormes encourus dans les différentes régions du monde arabe (Syrie, Libye, Irak, Yémen, Liban, Arabie Saoudite, Bahreïn, … etc.).

« Le privilège de ce succès et de ces exploits mauritaniens revient principalement aux approches sécuritaires stratégiques conçues et poursuivies en Mauritanie depuis l’accession au pouvoir du Président Mohamed Ould Abdel Aziz, il y a 7 ans environ » a-t-il poursuivi. « Certains parties régionales hostiles et malveillantes à la Mauritanie, travaillaient sans relâche et continuent de déployer tous les efforts possibles, pour faire échouer et contrecarrer le Sommet de Nouakchott » a dit Ould Haiba, précisant que ce qui peut le plus indisposer et embarrasser ces parties sœurs, n’est paradoxalement, que le moindre succès réalisé par la Mauritanie sur les plans diplomatique , politique, économique, ou sécuritaire.

« En conséquence, la présence des contingents militaires de la Mauritanie dans les forces de maintien de la paix des Nations Unies dans la plupart des régions de l’Afrique les plus instables et mouvementées (Centrafrique, Cote d’Ivoire), en plus des éloges sincères et sans précédent exprimées à ces unités par les gouvernements concernés, les parties traumatisées par ces conflits, les experts des Nations Unies et le succès de sa diplomatie à faire cesser le langage le plus assourdissant des armes (Yémen), son entrée honorable dans les plus importantes commissions onusiennes des droits de l’homme, ont constitué la goutte qui ont fait déborder le vase de haine et embarrassé les hypocrites » a-t-il conclu.

leveridique

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge