L’OSDH affirme que le chef de l’EI Abou Bakr al-Baghdadi est mort

Si l’Observatoire syrien des droits de l’Homme ne sait ni quand ni comment, il affirme qu’al-Baghdadiest bel et bien mort. L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a affirmé mardi détenir des informations de hauts responsables du groupe djihadiste Etat islamique (EI) confirmant la mort de leur chef, Abou Bakr al-Baghdadi. 

« Nous ignorons quand ou comment il est mort ». « De hauts responsables de l’EI présents dans la province (syrienne) de Deir Ezzor ont confirmé l’OSDH la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, émir de l’EI« , a déclaré le directeur de l’ONG, Rami Abdel Rahmane. « Nous l’avons appris aujourd’hui mais nous ignorons quand ou comment il est mort ».

Un dernier signe de vie en novembre. La Russie avait affirmé le 22 juin avoir « selon une forte probabilité » tué Abou Bakr al-Baghdadi dans une frappe aérienne fin mai en Syrie, une information qui n’avait été confirmée alors par aucune autre source.

C’est à Mossoul, grande ville du nord de l’Irak, que le chef de l’EI avait fait sa seule apparition publique connue, en juillet 2014, à la mosquée al-Nouri.

Abou Bakr Al-Baghdadi n’avait plus donné signe de vie depuis un enregistrement audio diffusé en novembre, peu après le lancement de l’offensive sur Mossoul, dans lequel il exhortait ses hommes à lutter jusqu’au martyre. Il aurait quitté la ville en début d’année, probablement pour la frontière irako-syrienne.

 

Source : Europe1

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind