Loupe du jour : La longue marche de la gent féminine, hommage à une doyenne.


La célébration de la fête du 8 mars est une occasion de dresser un bilan si modeste soit-il sur le sur le parcours combien honorable de nos mères, de nos sœurs et de nos épouses.

Aissatakane et diaOn ne pourrait nous empêcher de dire que bien de choses ont bougé sur le chemin de l’émancipation de la femme mauritanienne. Et cela est le fruit d’un long combat à mettre à l’honneur d’une pionnière Aissata Kane, la doyenne de cette longue marche qu’elle mena avec ténacité armes de la patience et de la volonté, à la main.

Première femme ministre sous le régime du père de l’indépendance, cette dame à la voix grésillante sans doute par des années de lutte opiniâtre, a laissé à la nouvelle et future génération une œuvre grandiose.

Largement septuagénaire, elle dirait avec fierté, « j’ai fait ce que j’ai pu ; à vous de continuer le combat ». Mais elle éprouve aujourd’hui avec fierté le sentiment que son message a été bien entendu.

La preuve est qu’elle a vu grandir sous ses yeux une génération de battantes qui incarne le courage et la lucidité dans le combat pour la libération de la femme longtemps tenue sous le joug de l’autre sexe. Mais c’est contre surtout les préjugés, les stéréotypes et autres considérations rétrogrades que la femme d’aujourd’hui lutte pour un meilleur statut. Loin de renier sa religion et ses valeurs, la femme doit concilier la libération par le travail avec le respect des normes éthiques et religieuses.

L’émancipation comme l’ont bien assimilé ces combattante, est l’expression d’une participation de la femme dans le développement, et son intelligence à pouvoir s’approprier les outils du progrès sans tomber dans le lit de la perversité. Cette conception de l’émancipation est d’autant plus bien ancrée dans les mentalités de la gent féminine qu’elle est dictée par les valeurs de notre sainte religion auxquelles toutes les femmes mauritaniennes adhèrent.

C’est dire que la doyenne a tracé le chemin sur lequel ses filles, ses sœurs doivent suivre pour que le statut de la femme soit en adéquation avec les enseignements de l’islam. Ils ‘agit de promouvoir la participation de la gent féminine dans la vie économique, politique et sociale du pays en vue d’apporter sa contribution au développement.

Il y a certes des normes scrupuleuses qu’il faut observer pour que ce combat s’inscrive dans les règles de la bienséance au risque de tomber dans le mimétisme occidental qui démystifie le corps féminin au point de le réduire à une banalité plastique. La femme mauritanienne moderne doit rester jalouse de ses valeurs séculaires tout en s’ouvrant à la culture et au savoir universel.

C’est ce qui donnera plus de sens et d’originalité à son combat et non dans le piétement de sa dignité et de sa noblesse. Il faut que la célébration de la fête de la femme donne l’occasion de rappeler ces principes sacrés qui doivent guider l’action de la gent féminine.

Des progrès remarquables ont été accomplis sur le plan politique et économique. Il faut que cet élan libérateur qui doit se faire avec pondération propulse d’avantage le combat vers la quête d’un mieux être au service de la paix, de l’harmonie et du bonheur social. Tel fut le combat des pionnières, tel doit rester l’exemple à suivre pour que d’autres batailles soient emportées dans la beauté et la splendeur du genre !

Cheikh Tidiane Dia

Source : Le Rénovateur Quotidien

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Commentaires

  1. Merci pour ce bel hommage à notre doyenne.C’est très méritée. Cependant, y a un petit souci par rapport à votre mention « Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à http://www.rimweb.net » car vous auriez dû, avant cela, mentionner que la source de la photo qui illustre votre article est bien notre site Maurifemme!!!
    C’est pas grave mais c’est pus honnete. Merci en tout et à d’autres hommages à d’autres mauritaniennes qui le méritent aussi.

Exprimez vous!

CommentLuv badge