Loupe du « Le Rénovateur Quotidien » : Aziz / Ely… et la Mauritanie !

 

dia_cheikh_renovateur_re

Alors que le Président Mohamed Ould Abdel Aziz bien calé dans son costume de Président de l’Union Africaine se déplace sans cesse pour faire entendre sa voix,  l’ancien Président Ely Ould Mohamed Vall harnache lui aussi  sa monture depuis quelques temps et affiche sa présence sur la scène médiatique.

L’homme qui a occupé pendant  deux décennies les rênes de la  DGSN tente –t-il de se forger une aura internationale à défaut de pouvoir se laver de tout soupçon sur certains dossiers sombres : passif humanitaire et crimes économiques ?

 

Ses offensives   se sont succédées ces derniers jours à l’encontre du pouvoir du cousin Aziz sans ménagement. Ce dernier feint  la sourde oreille alors que les coups de gueule du colonel  pleuvent.

 

Belle manière d’esquiver les coups !  Pendant ce temps Aziz s’envole pour apporter sa contribution dans le règlement de certaines crises en Afrique. Le Mali, le Burkina entre autres. L’ancien putschiste considérant  que les  différents changements anticonstitutionnels survenus en Mauritanie appartiennent  au passé se permet aujourd’hui de moraliser les  frères du  Burkina les exhortant à  choisir la voie des urnes pour stabiliser la situation politique dans le pays.

Là où Ely  Ould Mohamed Vall voit  que sur toute la ligne le pouvoir du Président  Mohamed Ould Abdel Aziz est entaché d’irrégularités. Les deux cousins avaient réussi leur plan de renversement du pouvoir de Taya avant de se fausser la route quelques années plus tard. L’histoire n’a pas encore tout dit.  Aujourd’hui tout semble éloigner les deux anciens complices sur fonds de jalousie  et de velléités de règlement  de comptes.

Si Aziz cherche à marquer son territoire en sa qualité de Président de l’UA, il n’en est pas moins prolixe sur ses réalisations vraies ou supposées telles. Il est vrai que le ton boulimique de  l’homme fort du pays s’est quelque peu atténué à l’endroit notamment de ses adversaires  politiques  après l’investiture  au second quinquennat,  mais la situation politique du pays est plutôt incertaine,  très  précaire. C’est sur ce plan que l’ancien colonel Ely veut surfer pour prédire une chute inéluctable du régime Azizien.

Est-ce un rêve prémonitoire ou une  prière sacrée  formulée par Ely sur la fin rapide d’un pouvoir qu’il ne bénira  jamais. Les critiques adressées à l’encontre de la démocratie de l’ancien putschiste  sont vives et mêmes révélatrices d’une certaine détermination du Colonel  d’en  découdre avec le cas Aziz car c’est bien de cela  dans sa tête que cela pourrait s’agir !

De quels moyens disposeraient le   «  messie »  Ely pour faire catapulter le fauteuil «  usurpé » selon ses mots  par son cousin. Sinon s’agit-il de simples fanfaronnades d’un homme désœuvré à la recherche de sensations ? Comme pour afficher du mépris aux frasques médiatiques  de l’ancien tuteur, le Président  réélu à la Bouteflika se targue de donner des leçons à tous ceux qui sont tentés de venir au pouvoir par  la révolution  de  palais.

Mais Aziz n’a pas mis en garde contre une volonté de tripatouiller la constitution alors dès lors que  l’exemple du Burkina est une leçon aux donneurs de leçons. Ely / Aziz un ticket que le pouvoir politique et le leadership  tribal continue d’opposer s’aura-t-il s’affranchir  de l’appétit matériel,  du flegme « aristocratique »   et de la  «  tentation sensorielle »   de la hantise du pouvoir ?

Cheikh Tidiane Dia

 

 

 

 

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge