« L’UA n’est pas venue pour sanctionner le Burkina Faso » déclare Ould Abdel Aziz

« L’Union africaine n’est pas venue pour sanctionner le Burkina Faso « , a affirmé lundi à la presse le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, président en exercice de l’Union Africaine dès son arrivée à Ouagadougou. Le président Aziz, émissaire de l’UA a soutenu que : « Nous sommes venus pour participer à la solution » de la crise politique. Le médiateur de l’UA a été accueilli par le Chef la transition, le lieutenant colonel Yaccoba Isaac Zida, entouré de membres du gouvernement et de hautes personnalités de l’Etat burkinabé.

Lors de sa visite à Ouagadougou, la capitale burkinabè, le président mauritanien, président en exercice de l’UA s’est entretenu avec le chef de la transition, les acteurs de la société civile, l’opposition politique, les chefs religieux et traditionnels ainsi que l’ex-majorité déroutée du pouvoir. L’Union africaine qui avait accordé deux semaines à l’armée, pour rendre le pouvoir aux civils; sous peine de sanctions, a tenu un sommet extraordinaire au Ghana pour discuter des questions qui concernent la crise au Burkina intervenue après le départ forcé de Blaise Compaoré. Départ consécutif à l’entêtement du régime de Compaoré de vouloir modifier l’article 37 de la constitution qui lui permettrait de briguer un autre mandat.

Avec agences

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge