L’UFP dénonce l’arrestation de certains de ses militants

 

L’UFPL’Union des forces populaires (opposition) a exprimé lundi son inquiétude face à ce qu’il a appelé « l’agression de certaines milices de la sécurité » contre certains citoyens venus à l’accueil du chef de l’état pour porter à son intention des injustices dont ils ont été victimes.
Le parti a dénoncé l’arrestation par la gendarmerie de certains de ses militants qui avaient porté des banderoles refusant la vente de leurs terres à des étrangers.
La formation politique s’est étonnée des tentatives des autorités de la wilaya de cacher les réalités des populations au chef de l’état dès l’instant où c’est dit-on l’objectif officiellement affiché pour celle-ci.
Dans son communiqué distribué lundi l’UFP rejette « les tentatives  désespérées du pouvoir et ses applaudisseurs de porter atteinte à la liberté d’expression désormais impossible eu égard à la révolution numérique et de télécommunications.»
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge