Lumières du Nord : La fédération régionale du tourisme demande des améliorations

indexLumières du Nord : Face à la crise du secteur du tourisme à Nouadhibou, sa fédération régionale propose des solutions afin de sauver ce secteur du marasme et de la concurrence. En effet, le FNT de Nouadhibou a constaté que le visa d’entrée des personnes à Nouadhibou est passé de 50 à 120 euros.

C’est trop pour les étrangers, dit Alioune Ould Mahjoub, le SG de la FNT-NDB. Pour les petits véhicules, passant par un transitaire payent 20000 UM, les poids lourds payent jusqu’à120.000 UM à l’autorité de régulation des transports.

Le fait est devenu récurrent à telle enseigne que le voisin du nord est en train de chercher des solutions nous privant de la visite des touristes des pays de l’Europe et d’ailleurs. En effet, il paraitrait qu’un bateau marocain de transport de personnes, de véhicules et produits alimentaires serait sur la ligne Dakhla-Dakar.

La FNT-Nouadhibou face aux lenteurs des formalités au PK55, a envoyé, ce mois de mars, deux lettres l’une au président de la zone franche, l’autre à madame la ministre du tourisme.

L’objet de ces deux lettres est le même : créer les conditions favorables afin de rendre l’accès des touristes plus fluide moins difficile. Pour cela une batterie de propositions sont avancées dont le transfert des formalités du PK55 à Nouadhibou ville, l’allègement des taxes auxquelles sont soumis les touristes et leurs activités.

La FNT-Nouadhibou va-t-elle être entendue ?

Lumières du Nord n°126 du 31 mars 2015

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge