L’Union des professionnels de la presse en Mauritanie condamen l’aggression du wali adjoint de Nouakchott contre un journaliste

Union professionnelle de la presse indépendante en Mauritanie (UPPIM) a condamné l’agression du wali adjoint de uppm-logoNouakchott contre le confrère Isselmou Ould Sidi Mahmoud de l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI).

Dans un communiqué dont El Hourriya a reçu une copie, l’UPPIM indique que le wali adjoint, assurant l’intérim du wali, a humilié le confrère Isselmou, moralement et physiquement dans les locaux de la wilaya et devant certains hakems des moughataa de Nouakchott, au moment où ce journaliste remplissait sa mission pour le compte de l’agence qui l’emploie. dans le communiqué, l’UPPIM lance à nouveau un appel pour que des lois protégeants les journalistes contre ce genre d’exactions soient promulguées.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind