L’union générale des étudiants mauritaniens rencontre le président du parti de l’UPR

Maham L’union générale des étudiants mauritaniens a organisé mercredi soir à Nouakchott, la rencontre des étudiants à l’étranger avec le président du parti de l’Union Pour la République (UPR), Me Sidi Mohamed Ould Maham sous le thème « relever le défi de l’enseignement pour garantir un avenir meilleur ».
C’est la première rencontre du genre de l’histoire du pays, visant à établir des liens entre ce parti et les étudiants en vue de s’enquérir de leurs problèmes et préoccupations ainsi qu’à oeuvrer, auprès des autorités habilitées, à leur règlement.
Le président de l’UPR a exprimé à cette occasion, sa grande joie de rencontrer la génération de demain, les appelant à s’armer de connaissances et de savoir ainsi qu’à rentrer au pays, pour mettre à contribution les compétences acquises, en leur qualité de fils d’un pays réputé par son précieux apport dans la civilisation humaine.
Il a appelé également les étudiants à la créativité inscrivant la rencontre dans le cadre d’une série de retrouvailles avec les étudiants, en vue d’accompagner leur encadrement et de s’informer de leurs problèmes.
Le secrétaire de l’union générale des étudiants mauritaniens, M. Khalil Ould Cheikh Mohamed Hafedh a affirmé que cette rencontre, qui mobilise les étudiants mauritaniens à l’intérieur et à l’étranger, vise à porter directement leurs problèmes, en particulier ceux liés à l’inscription et aux bourses.
Il a salué par ailleurs l’attention accordée par le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz à l’enseignement, qui a permis d’améliorer les conditions des étudiants ici et ailleurs, notamment des étudiants des spécialités scientifiques.
Répondant aux questions des étudiants, le président du parti a exprimé la disponibilité de l’Union à soutenir les étudiants à tous les niveaux ainsi qu’à résoudre les problèmes auxquels ils s’exposent.
L’arrivée du Président de la République au pouvoir a servi de catalyseur des libertés médiatiques, donnant naissance à des nouveautés dans le pays, en raison de l’inertie qui a caractérisé les périodes précédentes a-t-il dit, affirmant, qu’avec le temps, les libertés évolueront et le savoir acquis permettra à tous de transformer les institutions de l’information en structures organisées et professionnelles.

Le président du parti a rappelé enfin l’importance de la formation dans le pays, qui ne prenait pas auparavant en compte, les besoins du marché de l’emploi, provoquant un déficit en compétences dans le secteur minier au cours des dernières années, précisant que des efforts sont actuellement déployés pour remédier à cette inadéquation.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge